Rapport d’enquête sur la sécurité du transport ferroviaire R18T0006

Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 17 juillet 2019.

Table des matières

Collision à un passage à niveau

Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
Train de marchandises Q14891-08
Point milliaire 77,66, subdivision de Dundas
London (Ontario)

Voir le rapport final

L'événement

Le , heure normale de l'Est, le train de marchandises Q14891-08 de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada circulant vers l'est sur la subdivision de Dundas a percuté une déneigeuse sur le trottoir au passage à niveau public de la rue Colborne, au point milliaire 77,66, à London (Ontario). Ce passage à niveau était muni de feux clignotants, d'une sonnerie et de barrières. L'unique occupant de la déneigeuse a été mortellement blessé.

Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2019-07-17

L’absence de formation sur les pratiques de travail sécuritaires est à l’origine d’une collision mortelle entre une déneigeuse et un train à un passage à niveau de London (Ontario)
Lire le communiqué de presse


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Ken Miller

Ken Miller s'est joint au Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) en 2002 et, en 2004, il a été nommé au poste d'enquêteur principal pour la Direction des enquêtes (rail et pipeline). Durant cette période, il a pris part à plus de 40 enquêtes en accomplissant également les fonctions de spécialiste de la performance et des normes.

Avant de se joindre au BST, M. Miller a travaillé pour des sociétés d'experts-conseils dans le secteur des ressources, offrant une expertise géologique. Dans le cadre de ses fonctions, il était en charge de l'élaboration, de la gestion et de la réalisation de projets d'exploration.

M. Miller est notamment titulaire d'un baccalauréat ès sciences (sciences de la Terre) de l'Université Queen's de Kingston, en Ontario, et d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université de Toronto, en Ontario.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Cette enquête est une enquête de catégorie 3. Dans le cadre de ces enquêtes, on analyse un petit nombre de problèmes de sécurité. Parfois, ces enquêtes donnent lieu à des recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: