Enquête sur la sécurité du transport aérien A15C0130

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 22 octobre 2018.

Table des matiéres

Collision avec le relief

Apex Helicopters Inc.
Robinson R44, C-GZFX
17 milles marins (nm) au sud de Foleyet (Ontario)

Voir le rapport final

L'événement

Le , vers 20 h 15, heure avancée de l’Est, un hélicoptère Robinson R44 (immatriculé C GZFX, numéro de série 0595) exploité par Apex Helicopters Inc. a décollé d’un camp au lac Horwood (Ontario), à destination du camp forestier Foleyet, situé à 17 milles marins au sud de Foleyet (Ontario) avec 1 pilote et 1 passager à bord. À environ 3,1 milles marins au nord-ouest du camp forestier Foleyet, l’hélicoptère a heurté des arbres sur un relief élevé. Les occupants ont subi des blessures mortelles. L’hélicoptère a été détruit sous la force de l’impact. Aucun incendie ne s’est déclaré après l’impact. L’hélicoptère était muni d’une radiobalise de repérage d’urgence, mais aucun signal n’a été transmis ni détecté par les services de recherche et sauvetage. Ce n’est que vers 15 h le lendemain que l’aéronef a été porté manquant. On a alors lancé les opérations de recherche et sauvetage. C’est un aéronef de la compagnie qui a repéré l’épave, le 11 septembre.

Ressources pour les médias

Avis de déploiement

2015-09-11

Le BST dépêche une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’un accident d’hélicoptère survenu près de Foleyet (Ontario)

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) dépêchera une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’un accident survenu au sud de Foleyet (Ontario), mettant en cause un hélicoptère Robinson R44 d’Apex Helicopters. Le BST va recueillir des informations et évaluer l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Ross Peden

Ross Peden possède 35 ans d'expérience en aviation civile. Il s'est joint au BST en septembre 2001 à titre d'enquêteur des opérations aériennes au bureau de la région du centre du BST à Winnipeg, au Manitoba. Avant de faire partie du BST, il a travaillé comme pilote de ligne pour différents transporteurs canadiens et étrangers, y compris quatre années au Soudan, en Afrique et trois ans à Paris, en France. Pendant cette période, il a été aux commandes de différents types d'aéronefs, en commençant par de petits avions de brousse et en terminant sa carrière commerciale avec de grands avions à réaction. En 1996, il s'est joint à Transports Canada à titre de spécialiste du vol aux instruments, suivi d'une période avec ce que l'on appelait à l'époque la Sécurité du système.

Depuis ses débuts avec le BST, M. Peden a pris part à plusieurs enquêtes, y compris l'accident d'Air France à l'aéroport Pearson de Toronto en 2005.


Photos


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Cette enquête est une enquête de catégorie 3. Dans le cadre de ces enquêtes, on analyse un petit nombre de problèmes de sécurité. Parfois, ces enquêtes donnent lieu à des recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: