Liste de surveillance 2014 – Pertes de vie à bord de bateaux de pêche

Consulter le document en PDF

Il faut un lecteur de PDF pour lire cette version. Détails dans notre page d'aide.

Le nombre d'accidents entraînant des pertes de vie à bord de bateaux de pêche demeure trop élevé.

Contexte

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) s'efforce depuis longtemps d'améliorer la sécurité des bateaux de pêche. Le BST a publié une première recommandation en la matière en 1992, et en a publié 41 autres depuis. Malgré tout, en moyenne, 134 accidents de bateaux de pêche ont été déclarés chaque année entre 2009 et 2013, ce qui représentait 40 % de tous les accidents maritimes. En outre, le nombre moyen de personnes qui perdent la vie se situe toujours à environ un par mois.

En 2012, le BST a publié un rapport de son enquête sur les questions de sécurité relatives à l'industrie de la pêche au Canada.Note de bas de page 1 Depuis ce temps, comme il est reconnu partout au pays que le nombre de pertes de vie à bord de bateaux de pêche est toujours inacceptable, l'organisme de réglementation fédéral et ceux de nombreuses provinces ainsi que les associations vouées à la sécurité de la pêche ont commencé à augmenter les initiatives en matière de sécurité. Il reste toutefois encore beaucoup à faire.

La pêche comporte des risques et, en réalité, il persiste un large éventail de manquements à la sécurité. En particulier, les pertes de vie survenues dans le cas d'événements tels que ceux mettant en cause les bateaux Cap Rouge II, Hope Bay, Ryan's Commander, Melina and Keith II, Lannie & Sisters II, Big Sister, Craig and Justin, Silver Angel et Marie JNote de bas de page 2 montrent qu'il y a lieu d'accorder plus d'importance à la stabilité du bateau, à la formation des membres d'équipage, aux pratiques d'exploitation non sécuritaires et au port d'une combinaison d'immersion. Chaque fois qu'il enquête sur un événement, le BST rend publiques des constatations quant aux causes et aux facteurs contributifs. Bon nombre de ces facteurs dépassent toutefois le cadre d'un seul événement : ce sont des problèmes systémiques auxquels il faut apporter des solutions systémiques. Dans cette optique, des préoccupations persistent relativement à des problèmes tels que les modifications apportées aux bateaux et leur incidence sur la stabilité, la disponibilité et l'utilisation d'équipement de sauvetage, la surveillance réglementaire et les répercussions qu'ont les plans et les pratiques en matière de gestion des ressources halieutiques sur la sécurité globale des bateaux de pêche.

Solution

Bien qu'on ait proposé des règlements visant à corriger plusieurs des manquements à la sécurité, d'importants délais sont survenus dans la mise en œuvre de certaines de ces initiatives.

En outre, une nouvelle réglementation ne suffit pas à elle seule. Les autorités fédérales et provinciales ainsi que les leaders du milieu de la pêche doivent poser des gestes concertés et coordonnés en vue d'améliorer la culture de sécurité dans les opérations de pêche, qui tiennent compte de l'interaction entre les manquements à la sécurité.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Rapport d'enquête maritime du BST M09Z0001

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Rapports d'enquête maritime du BST M02W0147, M04W0034, M04N0086, M05N0072, M06N0074, M07M0088, M10M0014, M11M0017 et M13M0102

Retour à la référence de la note de bas de page 2