Rapport d’enquête sur la sécurité du transport ferroviaire R17Q0061

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 10 septembre 2018.

Table des matières

Mouvement non contrôlé de matériel ferroviaire

Chemin de fer QNS&L
Train PH651
Point milliaire 128,6, subdivision de Wacouna
Mai (Québec)

Voir le rapport final

L'événement

Le , afin d’effectuer des manœuvres en cours de route, un convoi de 159 wagons chargés de minerai de fer du Chemin de fer QNS&L avait été laissé sur la voie principale de la subdivision de Wacouna à Mai (Québec). Quelques minutes après que les locomotives ont été dételées du convoi, les wagons sont partis à la dérive et ont franchi le signal 1286 à Mai. Le mécanicien de locomotive de relève, qui était situé à proximité au sol, est intervenu pour arrêter le mouvement non contrôlé. Il n’y a eu aucun dommage et personne n’a été blessé.


Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2018-09-10

Un relâchement involontaire des freins à air a causé un mouvement non contrôlé de wagons en 2017 au nord de Sept-Îles (Québec)
Lire le communiqué de presse


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Avant de se joindre au BST en 2011, Manuel Kotchounian a travaillé pendant près de dix ans à Transports Canada où il a occupé diverses fonctions, dont spécialiste des mesures correctives et spécialiste des contenants. Auparavant, M. Kotchounian a travaillé à l'Office national de l'énergie à titre d'ingénieur principal des pipelines; il fournissait une expertise technique lors d'audiences publiques et d'enquêtes relatives aux pipelines et aux questions de sécurité publique. Au cours de sa carrière, M. Kotchounian a acquis une vaste expérience en affaires réglementaires et en questions techniques associées aux pipelines, aux appareils sous pression, aux wagons-citernes et aux matières dangereuses. M. Kotchounian détient un baccalauréat en ingénierie et une maîtrise ès sciences appliquées de l'École polytechnique de Montréal et porte le titre d'ingénieur professionnel enregistré en Ontario.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: