Enquête ferroviaire R15H0021

Déraillement et incendie d’un deuxième train de pétrole brut du Canadien National près de Gogama (Ontario)

L'événement

Le 7 mars 2015, le train-bloc de pétrole brut U70451-02 du Canadien National (CN) faisait route vers l'est sur la subdivision de Ruel du CN, près de Gogama (Ontario). L'équipe de train se composait d'un mécanicien de locomotive, d'un apprenti et d'un chef de train. Le train comprenait 2 locomotives de tête tirant 94 wagons-citernes de catégorie 111 chargés de pétrole brut (UN 1267). Il mesurait 6089 pieds de long et pesait 14 355 tonnes.

Vers 2 h 42, alors que le train roulait à environ 43 mi/h, un freinage d'urgence provenant de la conduite générale s'est déclenché près du point milliaire 88,70. En regardant vers l'arrière du train, l'équipe a observé une boule de feu à environ 700 pieds derrière les locomotives. Les membres de l'équipe ont dételé les locomotives ainsi que les 5 premiers wagons-citernes derrière elles puis se sont éloignés des wagons qui avaient déraillé. La température au moment de l'événement était d'environ -10 °C.

Ce train était désigné comme un « train clé »Note de bas de page 1 que l'on exploitait sur un « itinéraire clé »Note de bas de page 2. L'accident est survenu à environ 3 km à l'ouest de Gogama (Ontario), tout près d'un pont ferroviaire du CN qui enjambe la rivière Makami. Le Plan d'intervention d'urgence (PIU) du CN a été mis en œuvre et un poste de commandement central complet a été établi à l'hôtel de ville de Gogama. Aucune blessure n'a été signalée, et aucune évacuation n'a été nécessaire. Le 10 mars 2015, tous les incendies étaient éteints.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Image de George Fowler

George Fowler travaille au sein du Bureau de la sécurité des transports du Canada depuis 2002. Avant de se joindre au BST, il a occupé différents postes d’ingénieur principal au cours d’une carrière de 30 ans au CN à Edmonton, Kamloops, Montréal et Toronto.

M. Fowler possède une vaste connaissance et une longue expérience en génie ferroviaire, et il a participé aux enquêtes sur plusieurs accidents ferroviaires graves à travers le Canada depuis qu’il s’est joint au BST.

M. Fowler a obtenu un diplôme en génie civil à l’Université de l’Alberta et il est un ingénieur professionnel agréé.

Photos

Voir les photos

 

Icone du site Flickr

Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Le processus d'enquête du BST

Les enquêtes du BST se déroulent en 3 étapes
  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape du production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'elles jugent erronée. Le Bureau considère toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Rapport

Rapport final
2017-08-03

Rapport d'enquête ferroviaire R15H0021
Déraillement en voie principale
Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
Train de marchandises U70451-02
Point milliaire 88,75, subdivision de Ruel
Gogama (Ontario)

Communications en matière de sécurité

Recommandations
2017-08-03

Recommandation R17-02 du BST : Le ministère des Transports acquiert des données sur les états de surface de roulement du rail, y compris les renseignements sur les affaissements localisés de la surface de roulement, les écrasements des abouts de rail et les écrasements du champignon, et qu'il les intègre dans son approche de planification fondée sur le risque pour ses inspections réglementaires ciblées de la voie.

Toutes les recommandations ferroviaires

Avis de sécurité
2014-10-09

Lettre à Transports Canada - Object : Remplacement et mise à niveau des wagons-citernes de catégorie 111
Lire l'avis de déploiement

Autre correspondance
2014-10-09

Lettre à Transports Canada - Object : Remplacement et mise à niveau des wagons-citernes de catégorie 111
Lire l'avis de déploiement

2014-10-09

Lettre au Pipeline and Hazardous Materials Safety Administration - Objet : Remplacement et mise à niveau des wagons-citernes de catégorie 111
Lire l'avis de déploiement

Ressources pour les médias

Communiqués
2017-08-03

Le BST recommande l'utilisation d'indicateurs importants pour mieux orienter les inspections de la voie, à la suite du déraillement qui s'est produit près de Gogama (Ontario) en 2015
Lire le communiqué de presse

2015-03-17

Déraillement et incendie d'un deuxième train de pétrole brut du Canadien National près de Gogama (Ontario)
Lire le communiqué de presse

Discours
2017-08-03

Publication du rapport d'enquête maritime R15H0021 – Mot d'ouverture
Lire le mot d'ouverture

Documents d'information
2017-08-03

Faits établis de l'enquête du BST (R15H0021) sur le déraillement et l'incendie d'un train de pétrole brut du Canadien National en mars 2015 près de Gogama (Ontario)
Lire le document d'information

2017-08-03

Communications de sécurité pour l'enquête du BST (R15H0021) sur le déraillement et l'incendie d'un train de pétrole brut du Canadien National en mars 2015 près de Gogama (Ontario)
Lire le document d'information

2017-08-03

Information sur les wagons-citernes servant au transport de liquides inflammables
Lire le document d'information

Avis aux médias
2017-08-01

Le BST tiendra une conférence de presse pour rendre public son rapport d'enquête sur le déraillement d'un train de pétrole brut du CN et l'incendie survenus en mars 2015 près de Gogama (Ontario)
Lire l'avis aux médias

2017-07-17

Le BST tiendra une conférence de presse pour rendre public son rapport d’enquête sur le déraillement en voie principale d’un train-bloc de pétrole brut du CN, près de Gogama (Ontario)
Lire l'avis aux médias

Avis de déploiement
2015-03-07

Le BST envoie une équipe sur les lieux du déraillement et incendie d'un train de pétrole brut 3 km à l'ouest de Gogama (Ontario)
Lire l'avis de déploiement

Note en bas de page

Note 1

Un « train clé » désigne tout train constitué d'un wagon ou de plus d'un wagon de produits toxiques par inhalation (TIH), comme de l'ammoniac anhydre, de l'ammoniac en solution, du combustible nucléaire usé ou des déchets hautement radioactifs, ou de 20 wagons complets ou citernes intermodales portables complètes de toute combinaison d'autres matières dangereuses (p. ex., pétrole brut).

Retour à la note 1 référent

Note 2

Un « itinéraire clé » s'entend d'une voie qui, sur une période d'un an, est utilisée pour transporter au moins 10 000 wagons-citernes chargés ou citernes mobiles intermodales chargées de marchandises dangereuses, comme définies dans la Loi de 1992 sur le transport des marchandises dangereuses, ou toute combinaison de ceux-ci comprenant au moins 10 000 wagons-citernes chargés et citernes mobiles intermodales chargées.

Retour à la note 2 référent