Collision de trains de voyageurs avec un véhicule

Le risque que des trains de voyageurs aient des collisions avec des véhicules demeure trop élevé dans les couloirs ferroviaires achalandés.

Inscrit à la liste de surveillance le 16 août 2010

Contexte

Au cours des 10 dernières années, il y a eu 257 accidents de trains de voyageurs entrant en collision avec des véhicules à des passages à niveau au Canada. De ce nombre, 71 ont eu lieu dans le corridor Québec-Windsor, l’itinéraire ferroviaire le plus fréquenté du Canada. Les panneaux d’avertissement sont le premier mécanisme de protection aux passages à niveau publics et privés; ils aident à réduire le risque en sensibilisant les automobilistes à la présence du passage. Environ un tiers1 des passages à niveau du Canada sont équipés de barrières ou de feux clignotants et de sonneries. Pourtant, malgré ces dispositifs d’avertissement, des collisions entre véhicules et trains de voyageurs continuent de se produire.

Transports Canada (TC) a été très actif depuis que le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a mis en lumière cette question en 2010. Les améliorations suivantes ont été entamées :

  • création d’un programme visant à installer, dans le corridor Québec-Windsor, des systèmes d’avertissement avec barrières à tous les passages à niveau publics où la vitesse des trains dépasse 128 km/h;
  • travail avec l’industrie ferroviaire et les collectivités à l’exécution d’évaluations de la sécurité le long de ce corridor;
  • élaboration d’un règlement sur les passages à niveau qui offrira de meilleures normes pour les corridors à grande vitesse;
  • mise au point, en collaboration avec l’Association des transports du Canada, de nouveaux panneaux de signalisation indiquant une faible garde au sol aux passages à niveau;
  • appui à l’Opération Gareautrain dans ses efforts pour éduquer le public sur la sécurité ferroviaire.

Les compagnies ferroviaires ont aussi été actives relativement à cette question depuis 2010. À ce jour en juin 2012, le CN a amélioré les systèmes d’avertissement de 31 passages à niveau publics et de 24 passages à niveau privés dans le corridor Québec-Windsor. En outre, le CN a fermé 21 passages à niveau dans ce même corridor et 3 autres fermetures sont prévues.

Bien qu’on ait donné suite à certaines recommandations du BST et que la cote qui leur a été accordée soit maintenant entièrement satisfaisante, un certain nombre demeurent ouvertes, la réponse à ces recommandations dénotant seulement une cote d’intention satisfaisante2. Le nombre d’accidents n’a pas beaucoup diminué depuis que le BST a ajouté cette question à sa Liste de surveillance3.

Solution

Transports Canada doit appliquer les nouveaux règlements sur les passages à niveau et établir des normes ou des lignes directrices améliorées pour certains types de panneaux indicateurs de passages à niveau. Il doit également poursuivre son rôle de chef de file dans l'évaluation de la sécurité des passages à niveau. Pour être complète, la solution doit également permettre d'accroître la sensibilisation du public aux dangers existants aux passages à niveau.


Voir cette fiche de renseignements en version PDF
Voir la Liste de surveillance complète en format PDF

Problème de sécurité suivant


  1. Source: Transports Canada (des dispositifs automatiques se trouvent à 5 606 des passages à niveau publics).
  2. Recommandations en cours du BST pour lesquelles la réponse a une cote d'intention satisfaisante : R01-05, R09-01, R09-02 et R09-04.
  3. Il y a eu 188 accidents de passage à niveau en 2009, 181 en 2010 et 169 en 2011.