Sécurité de la pêche – travaillons ensemble

Fondé sur l'Enquête sur les questions de sécurité relatives à l'industrie de la pêche au Canada, juin 2012

La version PDF de ce livret peut être librement téléchargée, imprimée et distribuée.

Les intervenants du milieu de la pêche travaillent ensemble à gérer les risques

Il ne pourra y avoir une amélioration réelle et durable de la sécurité dans l'industrie de la pêche que si le milieu reconnaît que les questions de sécurité sont interreliées et que s'il les aborde de manière coordonnée plutôt que de procéder isolément, comme on l'a fait par le passé.

Au Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), nous sommes informés de centaines d'accidents maritimes chaque année. Toutefois, ceux qui touchent des bateaux de pêche sont les plus meurtriers, puisqu'ils tuent en moyenne près d'une personne par mois. C'est pourquoi, en 2009, le BST a débuté une Enquête sur les questions de sécurité relatives à l'industrie de la pêche au Canada. Notre objectif était de déterminer pourquoi les mêmes types d'accident se produisaient constamment et examiner ce que l'on pouvait faire pour rendre la pêche commerciale plus sécuritaire au Canada.

Nos enquêteurs ont rencontré le plus d'intervenants possible : des propriétaires de navires, des associations de pêcheurs, des associations de sécurité, des membres du gouvernement, des formateurs, des syndicats, et surtout, les pêcheurs eux-mêmes. Entre août 2009 et septembre 2011, nous nous sommes rendus dans douze villes, de Campbell River, en Colombie‑Britannique, à Gander, en Terre-Neuve. Non seulement nous avons discuté avec des représentants de tous les secteurs de l'industrie de la pêche, mais nous nous sommes aussi assurés de les écouter. Nous avons mené des entrevues, tenu des séances et des groupes de discussion ouverte puis collecté et analysé de grandes quantités de données.

Nous avons constaté que les dix enjeux majeurs suivants influaient sur la sécurité de l'industrie de la pêche au Canada :

  • Stabilité
  • Gestion des ressources halieutiques
  • Engins de sauvetage
  • Approche de réglementation de la sécurité
  • Formation
  • Information sur la sécurité
  • Coût de la sécurité
  • Fatigue
  • Statistiques de l'industrie de la pêche
  • Pratiques de travail sécuritaires

Nous avons aussi constaté qu'il existait une relation complexe entre ces enjeux, puisque chaque problème influe de diverses manières sur les autres. Par exemple, si un panneau d'écoutille est mal fermé, il s'agit d'une pratique de travail négligente qui peut nuire à la stabilité du navire. S'ils ne sont pas informés de ces risques, les pêcheurs peuvent se trouver dans des situations dangereuses et prendre des décisions hâtives pouvant conduire au désastre, comme vous l'imaginez.

Au cours des prochaines pages, nous en apprendrons davantage sur ces 10 enjeux. Vous serez également invités à réfléchir sur les mesures que vous pouvez prendre pour accroître votre sécurité et celle des autres pêcheurs. En travaillant ensemble, les pêcheurs peuvent rendre les pratiques de travail actuelles plus sécuritaires, et c'est cela qui permettra de sauver des vies.

Stabilité

La « stabilité » est l'aptitude d'un navire à se redresser lorsqu'il donne de la bande. Malheureusement, trop de pêcheurs déterminent la stabilité de leur navire en évaluant, d'après leurs impressions, la façon dont il réagit à différentes conditions d'exploitation. Il s'agit cependant d'un phénomène bien plus complexe.

Saviez-vous, par exemple, que si des modifications ont été apportées à votre navire ou que si de l'eau ballotte dans les réservoirs, cela peut influer de manière radicale sur la stabilité? Réalisez-vous que le franc‑bord présente des avantages? Le fait de connaître et d'appliquer les principes de base en matière de stabilité peut vous sauver la vie!

Si vous n'avez aucune notion sur l'effet de carène liquide, l'envahissement par les hauts et le franc-bord, ou si vous vous demandez si la stabilité de votre navire doit être examinée, vous pouvez prendre quelques mesures, comme :

  • suivre un cours sur la stabilité des navires;
  • consulter un inspecteur de Transports Canada (TC).

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre?

Beaucoup de facteurs peuvent nuire à la stabilité de votre navire :

  • les conditions de givrage;
  • les casiers en pontée;
  • les modifications apportées au navire (plateforme arrière, etc.)

Quels sont les autres facteurs qui s'appliquent à votre navire?

Considérations relatives à la stabilité que je pourrais ajouter à mes pratiques de travail :

  • Vérifier les joints d'étanchéité des panneaux d'écoutille.
  • Faire en sorte que le matériel de rechange soit arrimé le plus bas possible.

Quelles sont les autres considérations?

Gestion des ressources halieutiques

Le ministère des Pêches et des Océans (MPO) est chargé de garantir la viabilité économique de l'industrie et de veiller à ce que les stocks de poissons restent à des niveaux sains. Toutefois, les mesures prises par le MPO pour atteindre ces objectifs ne font pas état de la sécurité et peuvent inciter les pêcheurs à courir des risques. Avez-vous par exemple déjà surchargé un navire de caissons lors de l'ouverture de la pêche pour marquer votre zone de pêche? Vous êtes‑vous déjà senti obligé de faire moins d'allers retours et de prendre des charges plus importantes? Vous êtes-vous déjà senti épuisé parce que les membres de l'équipage qui vous accompagnaient étaient moins nombreux ou moins expérimentés? C'est pour ces raisons que la détermination et la réduction des risques de sécurité doivent être des éléments majeurs des mesures de gestion des ressources halieutiques.

Il est essentiel de partager l'information. Discutez, avec les autres pêcheurs, des façons d'appliquer les mesures de gestion du MPO tout en garantissant la sécurité de l'exploitation.

Dressez la liste des dangers que représente la course aux réserves de poisson :

  • Fatigue (effectuer trop d'heures par jour)

Quels sont les autres dangers?

Citez les dangers qui peuvent se produire quand les besoins de l'exploitation sont incompatibles avec les exigences du MPO :

  • Ajouter une plateforme arrière pour respecter les restrictions imposées sur la longueur des navires.

Quels sont les autres dangers?

Engins de sauvetage

Radeaux de sauvetage, combinaisons d'immersion, dispositifs de flottaison personnels, balises de détresse… Quand les ennuis surviennent, tout le monde est heureux d'avoir ce qu'il faut à portée de main. Mais comment être sûr que l'équipement fonctionnera lorsque vous en aurez besoin? Où est-il arrimé? Si vous tombez par-dessus bord, comment pouvez-vous remonter à bord? Un manque de pratiques et d'entretien de l'équipement peut être fatal. C'est pourquoi tous les engins de sauvetage à bord de votre navire doivent être conçus, transportés, installés, utilisés et entretenus de manière adéquate : ce n'est pas pendant une situation d'urgence qu'il faut réaliser que l'on n'a pas les dispositifs nécessaires pour sortir quelqu'un de l'eau ou qu'il n'y a pas assez de combinaisons d'immersion à bord.
N'attendez pas jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Vous devez :

  • vérifier votre matériel;
  • acheter une balise de détresse (radiobalise de localisation des sinistres, ou EPIRB);
  • participer à des exercices pratiques;
  • savoir où se trouve votre combinaison d'immersion, et l'essayer régulièrement;
  • installer un dispositif de remontée à bord;
  • porter vos dispositifs de flottaison personnels.

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre?

Approche de règlementation de la sécurité

Pour résoudre les enjeux relatifs à la sécurité, beaucoup d'organismes du gouvernement s'appuient principalement sur la création, la mise en œuvre, et l'application des règlements. Cependant, malgré leurs efforts, il y a quelquefois une confusion entre les règlements du gouvernement fédéral et ceux du gouvernement provincial. Il n'est pas toujours facile, pour les pêcheurs, de savoir quels règlements les touchent et quel est leur coût.

Comment pouvez-vous savoir si vous respectez tous les règlements fédéraux et provinciaux sur l'indemnisation? Que se passe-t-il si vous vous blessez en travaillant? Savez-vous où obtenir plus de renseignements? Quelle assurance avez-vous en cas de blessure des travailleurs?

N'oubliez pas qu'il ne suffit pas de connaître les règlements. Vous devez :

  • savoir comment obtenir des renseignements sur les nouveaux règlements;
  • trouver des façons de participer aux consultations;
  • savoir qui est le responsable de la pêche de votre région;
  • savoir quels sont les inspecteurs de TC dans votre région.

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre?

Formation

Une formation efficace et pratique est l'un des meilleurs moyens d'acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour accroître la sécurité de la pêche. Lorsque l'on met régulièrement en pratique ce que l'on apprend, ces connaissances et ces compétences deviennent des habitudes, et celles-ci peuvent vous sauver la vie! Malheureusement, trop de pêcheurs refusent de suivre une formation à cause de son coût, parce qu'ils pensent qu'ils n'en ont pas besoin ou qu'ils sont trop vieux, ou à cause de la façon dont cette formation est transmise.

Partout au Canada, beaucoup d'organismes et d'associations, ainsi que le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux, proposent leur aide, comme des formations sur les fonctions d'urgence en mer, des simulateurs de stabilité, des attestations de compétence professionnelle, des formations professionnelles, et même des formations pratiques à bord avec du matériel de sauvetage et des exercices de crise.

Vous pouvez obtenir de l'aide, alors, demandez-en. Vous devriez :

  • encourager tous les pêcheurs que vous connaissez à suivre une formation sur les fonctions d'urgence en mer;
  • participer à une formation pratique sur les exercices d'urgence.

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre?

Essayez de savoir quel genre de formation est disponible dans votre région, et participez‑y!

La formation a de nombreux avantages. En voici trois. Citez d'autres avantages qui vous seraient également utiles :

  • Une formation me permettrait de déterminer les dangers.
  • Elle me préparerait aux exercices d'urgence.
  • Elle pourrait me permettre d'améliorer mes pratiques de travail quotidiennes.

Information sur la sécurité

Vous pensez que si vous n'avez encore jamais eu d'accident, cela signifie que vous n'en aurez pas de sitôt, n'est-ce pas?

C'est peut-être ce que pensent la plupart des gens, mais les statistiques et des centaines d'enquêtes du BST montrent que ce n'est pas le cas. Quelles sont donc les meilleures façons de communiquer l'information sur la sécurité, les pratiques de travail exemplaires ou l'information sur la fatigue? Des bulletins, des livrets et des brochures ou des DVD? Des articles de magazines, des présentations destinées aux pêcheurs dans les ports ou des discussions avec les personnes auxquelles on a confiance? La vérité, c'est qu'il y a diverses façons de communiquer l'information sur la sécurité, mais une seule règle absolue : il est essentiel que l'information parvienne aux personnes qui en ont le plus besoin.

Voici quelques mesures que vous devriez prendre :

  • Vérifiez l'intérieur de la couverture de cette publication pour obtenir une liste de sources d'information sur la sécurité.
  • Utilisez l'information sur la sécurité dans vos activités quotidiennes.
  • Lorsque vous obtenez une information qui rend votre exploitation plus sécuritaire, communiquez-la.

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre pour veiller à ce que l'information parvienne aux personnes qui en ont besoin?

Voici deux endroits où vous pouvez obtenir de l'information sur la sécurité. Citez d'autres sources:

  • Magazine The Navigator
  • Bulletins de la sécurité des navires de Transports Canada

Coût de la sécurité

Pas moyen d'y échapper : votre temps, c'est de l'argent. Pour réduire les coûts, certains pêcheurs repoussent les travaux d'entretien de l'équipement ou travaillent avec un équipage plus restreint ou moins expérimenté, même si cela alourdit leur charge de travail et peut entraîner leur épuisement. Par conséquent, à long terme, il est inutile de rogner sur la sécurité, ou pour parler crûment, lorsque le profit se fait aux dépens de la sécurité, des gens meurent. Aussi, la seule façon d'améliorer la situation est de considérer le coût de la sécurité comme un élément essentiel de la pêche.

Investir dans la sécurité a de nombreux avantages :

  • Votre famille est heureuse de vous voir rentrer à la maison en toute sécurité.
  • Le coût du roulement de l'équipage est réduit.
  • Le coût des assurances diminue dans certaines régions.

Citez d'autres avantages de l'investissement dans la sécurité :

Fatigue

Être fatigué ne signifie pas nécessairement que l'on tombe de sommeil en travaillant. C'est un phénomène plus compliqué et souvent difficile à déceler. La fatigue est une « réduction des capacités physiques et mentales à la suite d'un effort physique, mental ou affectif », ce qui signifie que la fatigue peut influer sur presque tout : la force, la vitesse, les temps de réaction, la coordination, l'équilibre et, plus particulièrement, la prise de décision. Les risques de fatigue sont régulièrement sous-estimés pour les raisons suivantes : les horaires relatifs au temps de travail et au temps de repos ne sont pas réglementés, peu de gens déclarent tomber de sommeil à la barre (même si cela se produit fréquemment!), et il existe très peu de formations et d'informations de sécurité sur la réduction des risques de fatigue.

Pour commencer à résoudre les cas de fatigue, vous devez :

  • apprendre à les reconnaître;
  • établir un plan pour les traiter (et prévoir des périodes de repos);
  • mettre en place deux membres d'équipqge au poste de barre la nuit;
  • demander à d'autres pêcheurs comment ils gèrent leur fatigue.

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre pour gérer la fatigue?

Statistiques de l'industrie de la pêche

Divers groupes collectent et analysent les données sur les accidents. Malheureusement, cette information n'est pas traitée de façon coordonnée et n'est pas toujours communiquée aux pêcheurs de manière utile ou compréhensible. Par exemple, les statistiques sur le coût de la sécurité et de la fatigue sont précieuses car elles aident les organismes à déterminer les dangers et à faire le suivi des indicateurs de rendement en matière de sécurité. Des statistiques fiables permettent aussi de transmettre des messages de sécurité ciblés aux pêcheurs à risque et d'évaluer si la situation s'améliore.

L'une des tâches du BST est d'analyser l'information sur les accidents de navires de pêche. Communiquez avec nous pour savoir quelles exigences vous devez respecter en matière de déclaration.

Saviez-vous que la loi stipule que vous devez signaler vos accidents?

Voici quelques façons d'améliorer la collecte des statistiques :

  • Signaler les accidents.
  • Signaler les risques de manière confidentielle par l'entremise du programme SECURITAS.

Pratiques de travail sécuritaires

Beaucoup de facteurs influent sur la façon de travailler : la formation, l'expérience, les règlements, l'économie et l'attitude. La sécurité doit être un élément essentiel de cet ensemble. Certains pêcheurs affirment que des accidents auront toujours lieu, quoi que l'on fasse. D'autres disent qu'ils ont pêché pendant de nombreuses années sans avoir d'accident, grâce à leur bon sens seulement. Nos enquêtes indiquent toutefois que des pratiques de travail dangereuses continuent de mettre en danger des pêcheurs et leur navire. En établissant des pratiques exemplaires fondées sur des façons sécuritaires de travailler, vous pouvez créer de bonnes habitudes qui font alors partie de votre routine, et cela, c'est un moyen efficace de sauver des vies.

Vous devez établir vos pratiques exemplaires en :

  • demandant à votre équipage quelle procédure est efficace pour rester en sécurité;
  • demandant à votre équipage ce qui est dangereux;
  • obtenant de l'information sur la sécurité auprès des ressources indiquées sur la page de couverture de ce livret.

Citez d'autres mesures pouvant vous permettre d'améliorer vos pratiques de travail sécuritaires :

Citez vos propres pratiques de travail sécuritaires :

  • Fermer constamment les écoutilles.

Y en a-t-il d'autres?

Aller ensemble de l'avant

Cette publication décrit les 10 principaux enjeux qui influent sur la sécurité des navires de pêche au Canada. Toutefois, pour les résoudre, aucun groupe ni gouvernement ne peut, à lui seul, relever complètement tous les défis, car les pêcheurs travaillent dans un milieu complexe où tous ces enjeux influent les uns sur les autres.

Dans certaines régions du pays, les gouvernements fédéral et provinciaux travaillent déjà ensemble avec d'autres intervenants du milieu de la pêche. Ces initiatives évoluent de manière autonome et diffèrent dans leur structure, leur portée et leur représentation. Bien qu'il s'agisse dans beaucoup de cas d'un bon début, il faut agir de façon encore plus concentrée et concertée dans l'ensemble du pays (et pas seulement dans certaines régions) afin de résoudre complètement les problèmes qui persistent dans l'industrie de la pêche.

Pour accomplir cela, le BST croit que :

le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux doivent travailler avec les dirigeants de l'industrie de la pêche pour établir des structures de gouvernance régionales afin de veiller à ce que les pêcheurs puissent travailler et travailleront de manière sécuritaire.

En travaillant ensemble, nous pouvons établir et instaurer une culture de la sécurité dans le milieu de la pêche où les pratiques de travail sécuritaires sont courantes et où chacun peut résoudre de façon coordonnée les enjeux.

Assurez-vous d'accomplir les actions suivantes :

  • Consultez votre association de sécurité.
  • Parlez aux autres pêcheurs au sujet de la sécurité
  • Discutez de la sécurité avec l'inspecteur de Transports Canada ou la commission d'indemnisation de votre province.

Ce n'est pas tout. Comment pouvez-vous également contribuer à la sécurité de la pêche?

  • Discutez avec votre équipage de la sécurité.
  • Participez à vos réunions de pêcheurs.

Quelles sont les autres mesures que vous pouvez prendre?

Certaines des ressources dont vous aurez besoin sont déjà indiquées dans cette publication. Utilisez‑les car, ensemble, nous pouvons établir des relations, partager nos connaissances, regrouper nos ressources, travailler ensemble et sauver des vies!

Ressources

Bureau de la sécurité des transports du Canada
200, Promenade du Portage
Place du Centre, 4e étage
Gatineau (Québec)  K1A 1K8
1-800-387-3557
Courriel : marinenotifications@bst-tsb.gc.ca
ou communications@bst-tsb.gc.ca 

SECURITAS – BST (Programme des rapports confidentiels sur la sécurité)
1-800-567-6865
TÉLÉCOPIEUR : 819-994-8065
Securitas@bst-tsb.gc.ca

Sécurité maritime de Transports Canada
Région du Pacifique : 604-666-5300
Région des Prairies et du Nord : 1-888-463-0521
Région de l'Ontario : 519-383-1826
Région du Québec : 514-496-2084
Région de l'Atlantique : 1-800-387-4999
www.tc.gc.ca

Pêches et Océans Canada
Région du Pacifique : 604-666-0384 
Région du Centre et de l'Arctique : 519-383-1813
ou 1-866-290-3731
Région du Golfe : 506-851-6227
Région du Québec : 418-648-2239
Provinces Maritimes : 902-426-3550
Terre-Neuve-et-Labrador : 709-772-4423
www.dfo-mpo.gc.ca

Fish Safe
604-261-9700
fishsafe@telus.net
www.fishsafebc.com

WorksafeBC
1-888-621-7233 (ligne pour l'information de prévention)
ou 604-273-2266
ssquery@worksafeBC.com 
www.worksafeBC.com

Commission santé et sécurité au travail (CSST)
866-302-2778
michel.castonguay@csst.qc.ca
www.csst.qc.ca

Bureau d'accréditation des pêcheurs et des aides-pêcheurs du Québec (BAPAP)
418-385-4000
bapap@gobletrottier.net
www.bapap.qc.ca

Professional Fish Harvesters Certification Board 
709-722-8170
pfh@pfhcb.com
www.pfhcb.com

Marine Institute of Memorial University of Newfoundland
1-800-563-5799         
cbed@mi.mun.ca
www.mi.mun.ca

Eastern Fishermen's Federation
506-662-8416  
eff@nb.aibn.com
www.easternfishermensfederation.ca

Nova Scotia Fisheries Sector Council
902-742-6167
lisaanderson@nsfsc.ca
jmosley@nsfsc.ca 
www.nsfsc.ca 

Fisheries Safety Association of Nova Scotia
902-742-7521
info@fisheriessafety.ca 
www.fisheriessafety.ca 

Conseil canadien des pêcheurs professionnels
613-235-3474
fish@ccpfh-ccpp.org
fish@fishharvesterspecheurs.ca
www.ccpfh-ccpp.org

PEI Fishermen's Association
902-566-4050
managerpeifa@pei.eastlink.ca
www.peifa.org