Communiqué

Liens connexes (R17W0190)

Des fissures non décelées dans une soudure de colonne de grue ont entraîné la défaillance de la flèche d’une grue sur camion rail-route et des blessures à un employé du CP, à Brandon (Manitoba) en 2017

Winnipeg (Manitoba), le 8 janvier 2019 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a aujourd’hui publié son rapport d’enquête (R17W0190) sur la défaillance de la flèche d’une grue sur camion rail-route et les blessures subies par un employé en septembre 2017, à Brandon, au Manitoba. La défaillance de la flèche de la grue a été causée par des fissures non décelées dans la colonne de la grue. Les défauts de la ceinture de sécurité et du mécanisme de blocage du siège du grutier ont contribué aux blessures de l’employé.

Le 2 septembre 2017, une équipe du Service de l’ingénierie du Chemin de fer Canadien Pacifique (CP) déchargeait des selles à l’aide d’une grue à flèche montée sur un camion dans le triage Brandon (Manitoba). Le grutier était assis dans une nacelle métallique surélevée, fixée à la colonne de la grue. Au cours d’une montée, la colonne de la grue a flanché et la flèche s’est abattue. Ce mouvement a jeté le grutier sur la voie, environ 12 pieds plus bas. Il a subi des blessures graves.

L’enquête a permis d’établir que de multiples fissures par fatigue avaient pris naissance près d’une soudure, à l’intérieur de la colonne de la grue, et s’étaient propagées vers l’extérieur par les parois arrière et latérales de la colonne. L’impact d’une collision avec un train, survenue en 2015, a probablement entraîné la formation de ces fissures. Si ces fissures étaient présentes sur la surface interne de la colonne lorsque la certification de la grue a été renouvelée après la collision et les inspections annuelles qui ont suivi, elles auraient été difficiles à déceler à cause des limites de l’examen magnétoscopique utilisé pour inspecter les grues et déceler les fissures.

Le mécanisme de blocage et la ceinture de sécurité du siège du grutier dans la nacelle ne fonctionnaient pas. C’est pourquoi le grutier a été éjecté du siège et est tombé sur la voie lorsque la colonne de la grue a flanché, ce qui a contribué à ses blessures. La liste de contrôle quotidienne des grues du CP comprenait l’exigence de vérifier le bon fonctionnement de tous les dispositifs de sécurité. Pourtant, au moment de l’accident, certains dispositifs de sécurité du siège et de la nacelle du grutier ne fonctionnaient pas, ce qui laissait entendre qu’ils n’étaient pas inspectés. Si la nacelle, les pièces de fixation et la ceinture de sécurité du siège du grutier d’une grue à flèche ne sont pas inspectées régulièrement ou entretenues correctement, le risque que le grutier soit blessé en cas d’accident augmente.

À la suite de l’événement, le CP a inspecté toutes les grues à flèche dans son réseau. Aucun défaut n’a été signalé. Le CP a aussi révisé ses procédures d’inspection des grues afin d’ajouter la vérification du siège du grutier.

Voir la page d’enquête pour plus d’information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :