Communiqué de presse

Le déraillement de train de septembre 2013 à Calgary (Alberta) a été causé par des roues qui sont montées sur une aiguille ferroviaire

Calgary (Alberta), le 14 janvier 2015 — Dans son rapport d’enquête (R13C0087) rendu public aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) conclut qu'un train du Canadien Pacifique a déraillé lorsqu'un boudin de roue a frappé une aiguille, est monté dessus, puis est tombé entre l'aiguille et le rail.

Le 11 septembre 2013, le train de marchandises a quitté le triage d'Alyth, à Calgary, à destination de Red Deer, en Alberta. Alors que le train franchissait l'aiguillage, sept de ses wagons-citernes contenant du condensat d'essence naturelle (un produit souvent utilisé pour diluer le bitume afin de l'acheminer par pipeline) ont déraillé. Le déraillement a occasionné la destruction d'environ 600 pieds de voie et le bris d'une conduite de gaz naturel qui alimentait un réchauffeur d'aiguilles, entraînant une évacuation dans la zone environnante. Il n'y a eu ni blessure ni perte de produit des wagons-citernes.

L'enquête a établi qu'en heurtant l'aiguille, les boudins de roue ont provoqué des impacts excessifs sur la pointe de l'aiguille, créant une rampe qui a permis aux roues de monter sur l'aiguille et entraînant le déraillement des sept wagons. Étant donné le tracé de la voie, y compris une combinaison de courbes, la transition de wagons vides à des wagons chargés franchissant la liaison a probablement fait en sorte que les roues des wagons chargés ont tendu davantage vers l'aiguille ordinaire.

À la suite de l'événement, le Canadien Pacifique a apporté des améliorations à l'infrastructure de la voie et a notamment enlevé les aiguilles en cause dans l'événement, rénové les rails et installé un nouveau branchement.

Le transport de liquides inflammables par rail est l'un des enjeux inscrits sur la Liste de surveillance. Le BST demande aux transporteurs ferroviaires de planifier et d'analyser les itinéraires et de procéder à des évaluations des risques afin de confirmer l'efficacité des mesures de réduction des risques qu'ils adoptent. Il faut en outre transporter les liquides inflammables dans des wagons-citernes plus robustes afin de réduire la probabilité de déversement de marchandises dangereuses en cas d'accident.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca