Communiqué de presse

La défaillance d’un roulement à rouleaux suivie de la surchauffe d’une fusée d’essieu ont contribué à un déraillement près de Sudbury (Ontario) en juin 2013

Toronto (Ontario), le 30 octobre 2014 — Dans son rapport d'enquête (R13T0122) rendu public aujourd’hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) mentionne la défaillance catastrophique d’un roulement à rouleaux suivie de la surchauffe d’une fusée d’essieu sur le premier wagon derrière les locomotives comme facteurs ayant contribué à un déraillement en juin 2013 près de Sudbury, en Ontario.

Le 2 juin 2013, un train de marchandises du Canadien Pacifique (CP) voyageait vers le nord sur la subdivision de Parry Sound lorsque six wagons intermodaux ont déraillé à l'approche du pont qui franchit la rivière Wanapitei. Certains des wagons qui ont déraillé ont heurté et gravement endommagé le pont, tandis que d'autres wagons et conteneurs ont glissé sur le talus et échoué dans la rivière. Aucune blessure n'a été signalée.

L'enquête a aussi déterminé que l'utilisation de composants de roulements à rouleaux remis à neuf réduit la durée de vie des roulements. Comme la défaillance du roulement s'est produite entre deux postes de détection de boîtes chaudes du CP, l'enquête a conclu que si les systèmes de détection de boîtes chaudes ne sont pas configurés pour une surveillance en temps réel et un dégagement de tendances à partir des données, il y a un risque que la dégradation des roulements à rouleaux ne soit pas détectée avant qu'ils cèdent.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca