Communiqué de presse

Un aiguillage mal orienté a fait dévier un train de voyageurs de VIA Rail sur une voie d'évitement à Hegadorn (Québec)

Dorval (Québec), le 4 septembre 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (R12Q0030) sur un événement mettant en cause un train de voyageurs de VIA Rail qui a été inopinément dévié sur la voie d'évitement à Hegadorn, alors qu'il assurait la liaison entre Jonquière et Montréal (Québec), le 9 août 2012.

Plus tôt le jour de l’événement, une équipe d’entretien de la voie procédait à l'entretien d'un aiguillage à manœuvre manuelle adjacent à la voie d’évitement à Hegadorn. Une fois les travaux d'entretien terminés, l'équipe a par inadvertance laissé l'aiguillage orienté vers la voie d'évitement. Ignorant ceci, l'équipe du train de voyageurs a vu que l'aiguillage était mal orienté seulement alors que le train s’approchait de l’aiguillage, et a tenté de freiner, mais n'a pas pu arrêter le train avant d'entrer dans la voie d’évitement. Il n'y a eu ni déraillement, ni dommages matériels; aucun passager et aucun membre de l'équipe n'a été blessé.

L'enquête a démontré que l'équipe a omis de vérifier la position exacte de l’aiguillage à la suite de ses travaux. Malgré la présence d'un panneau indiquant la position de l'aiguillage, la visibilité à proximité de l'aiguillage est restreinte par la configuration de la voie. L'équipe a eu peu de temps pour voir le panneau et disposait d’une faible distance pour arrêter le train.

Il y a risque de déraillement lorsque des aiguillages sont laissés par inadvertance en position renversée. Les mesures de sécurité en place comprennent le panneau qui indique la position de l'aiguillage et une règle qui exige que deux employés confirment la position d'un aiguillage après toute réorientation d'un aiguillage. De plus, les compagnies ferroviaires ont récemment commencé à évaluer et à installer des systèmes automatisés qui permettent aux équipes de train de vérifier la position des aiguillages à manœuvre manuelle avant de les franchir.

À la suite de l'événement, le Canadien National, qui est propriétaire de la voie, a émis un bulletin qui exige que les employés consignent toutes les manœuvres d'aiguillage, le nom de la personne qui effectue la manœuvre et la position dans laquelle est laissé l'aiguillage.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca