Communiqué

Mise à jour sur l'accident à Lac-Mégantic : questions de sécurité immédiates cernées

Lac-Mégantic (Québec), le 19 juillet 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a émis deux avis de sécurité urgents à l'intention de Transports Canada (TC) dans le cadre de l'enquête sur le déraillement du train de la Montreal, Maine & Atlantic Railway (MMA) survenu le 6 juillet 2013 à Lac-Mégantic (Québec).

Avis de sécurité

La première question de sécurité traite de l’immobilisation de l’équipement et des trains laissés sans surveillance. L’enquête du BST a permis de déterminer que la force de freinage appliquée était insuffisante pour immobiliser le train sur une pente descendante de 1,2 %, et le BST demande à TC de revoir l’article 112 (Immobilisation du matériel roulant) du Règlement d’exploitation ferroviaire du Canada (REF) ainsi que les procédures particulières d’exploitation des chemins de fer pour veiller à ce que l’équipement et les trains laissés sans surveillance soient solidement immobilisés afin d’empêcher les mouvements imprévus.

AVIS DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE – 09/13 - Immobilisation du matériel et des trains laissés sans surveillance

La deuxième question traite de la sécurisation des trains transportant des matières dangereuses. Compte tenu de l’importance du transport sécuritaire des matières dangereuses et de la vulnérabilité de l’équipement laissé sans surveillance, le BST demande à TC de revoir toutes les procédures d’exploitation des chemins de fer pour s'assurer que les trains transportant des marchandises dangereuses ne sont pas laissés sans surveillance sur la voie principale.

AVIS DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE – 08/13 - Immobilisation des locomotives laissées sans surveillance

Travail effectué jusqu’à maintenant

Le BST continue à réaliser des progrès sur des questions parallèles pendant cette première étape de l’enquête, soit le travail sur le terrain. Plusieurs enquêteurs et d’autres experts travaillent sur le site, au siège social à Gatineau ou encore au laboratoire à Ottawa. Cette enquête demeure la priorité absolue du BST.

Consignateur d’événements de locomotive

Comme mentionné auparavant, le BST a téléchargé des renseignements clés du consignateur d’événements de locomotive ainsi que de l’unité de détection et de freinage. Le travail se poursuit.

Voie

Les enquêteurs du BST ont examiné la voie et le site, et ont effectué des travaux de photogrammétrie et de vidéographie afin de déterminer la pente et la position de la voie. Cette information sera utilisée plus tard pour faire des calculs et créer une simulation par ordinateur de l’événement.

Wagons-citernes

Les enquêteurs ont mené des examens mécaniques et ont pris des photos de 22 wagons-citernes jusqu’à maintenant afin de consigner les dommages causés par l’accident. Des échantillons des wagons-citernes sont envoyés au laboratoire du BST à Ottawa afin d’effectuer d’autres analyses métallurgiques.

Imagerie tridimensionnelle

Le BST effectue des travaux d’imagerie tridimensionnelle avec l’aide du National Transportation Safety Board (NTSB) des États-Unis afin d’enregistrer des données en trois dimensions du site de l’accident et de différentes pièces de l’épave. Le scanneur servira à créer des images fixes en couleur et aidera à la création de simulations par ordinateur.

Échantillonnage de produits

Des échantillons de produits à l’intérieur de certains wagons-citernes ont été recueillis en vue de déterminer les propriétés précises du produit. Les documents de transport ainsi que les feuilles de train sont en cours d’examen afin de s’assurer que l’information est exacte.

Interviews

Les enquêteurs ont mené de nombreuses entrevues. Ils ont rencontré entre autres le conducteur de locomotive et d’autres employés de la MMA, les premiers intervenants, notamment les pompiers, ainsi que des représentants de TC. Ce travail important se poursuit, mais il est important de signaler qu’en vertu de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports, toutes les interviews sont des renseignements protégés et ne seront donc pas rendues publiques.

Surveillance réglementaire

Nous avons recueilli des données de Transports Canada afin d’examiner la surveillance réglementaire. Cet examen abordera des questions comme les inspections et l’exploitation des trains (équipes formées d’une seule personne), ainsi que les systèmes de gestion de la sécurité de la MMA afin de déterminer s’il y a des lacunes qui exigent une attention particulière.

Proches parents des victimes

Le BST a participé à une séance d’information de la Sûreté du Québec avec les plus proches parents des victimes pendant laquelle le processus d’enquête du BST a été expliqué. Conformément à son processus d’enquête, le BST s’est engagé à les garder informés tout au long de l’enquête.

Consultez la page dédiée à cette enquête pour obtenir d’autres renseignements.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca