Communiqué de presse

Le BST publie une lettre d'information sur la sécurité maritime suite à l’effondrement de la passerelle en septembre 2016 au quai de Sainte-Rose-du-Nord (Québec)

Québec (Québec), le 7 décembre 2016  — Suite à son évaluation de l’effondrement de la plate-forme et de la passerelle (numéro d’événement M16C0146) en septembre dernier au quai de Sainte-Rose-du-Nord (Québec), le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie aujourd’hui une lettre d'information sur la sécurité maritime.

Le 7 septembre 2016, vers 11 h 30 heure avancée de l'est, le navire à passagers Fjord Saguenay II s'est accosté au quai de la marina de Sainte-Rose-du-Nord (Québec) afin d'embarquer des passagers pour une croisière sur la rivière. Le premier officier du navire a autorisé les passagers, qui attendaient alors sur le quai, à débuter l'embarquement en empruntant la plate-forme et ensuite la passerelle. Vers 11 h 40, la plate-forme s'est détachée du quai entraînant avec elle la passerelle dans une chute d'environ huit mètres. Plusieurs passagers qui s'y trouvaient ont subi des blessures lors de cet événement.

L'enquête a révélé que la plate-forme qui reliait la passerelle au quai était vissée avec des tirefonds à une pièce de bois traité, elle-même fixée au quai avec des boulons. La pièce de bois traité retenant les tirefonds était en mauvais état et, par conséquent, les tirefonds se sont arrachés de leurs assises. Depuis l'installation initiale en 2011, il n'y a pas eu d'entretien ou d'inspection périodique de cette plateforme, ni du système d'attache.

L'évaluation de l'événement n'a pu identifier l'existence d'un règlement municipal ou provincial faisant référence à l'entretien ou à l'inspection périodique de ce type d'installation durant son cycle de vie. Or, une lettre d'information sur la sécurité maritime du BST a été communiquée au Maire de la Municipalité de Sainte-Rose-du-Nord. Une copie de cette lettre a également été acheminée à la Fédération québécoise des municipalités, à l'Union des municipalités du Québec, à l'Ordre des ingénieurs du Québec et à la Fédération Canadienne des municipalités afin de sensibiliser ces organisations aux risques à de telles installations.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca