Communiqué

Le Bureau de la sécurité des transports cible 10 enjeux pour améliorer la sécurité dans l'industrie de la pêche

Gatineau (Québec) le 28 juin 2012 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST), qui plaide en faveur de mesures ciblées et concertées dans toutes les régions pour réduire un nombre de décès inacceptable, a publié aujourd'hui les résultats d'une enquête exhaustive de trois ans sur la sécurité dans l'industrie de la pêche au Canada.

Le rapport relève 10 enjeux principaux à l'égard desquels il faut prendre des mesures immédiates et jette une nouvelle lumière sur leur mode d'interaction. « Cette situation peut sembler contraire au sens commun, déclare l'enquêteur désigné du BST Glenn Budden, mais pour ce qui est des solutions, il est inutile d'aborder ces enjeux individuellement. La stabilité, la formation, la gestion des ressources et les pratiques de travail sûres sont interdépendantes; les solutions doivent donc l'être tout autant. »

Plusieurs initiatives de collaboration sont déjà en cours dans diverses régions du pays. Parmi les groupes qui s'illustrent, citons Fish Safe en Colombie-Britannique, le Comité permanent sur la sécurité des bateaux de pêche du Québec, la Fishery Safety Association de Nouvelle-Écosse et la Fish Harvesting Safety Association proposée à Terre-Neuve-et-Labrador. « C'est un excellent départ, affirme M. Budden, mais d'autres groupes de pêcheurs régionaux doivent emboîter le pas. La coopération est essentielle, car aucun groupe ni gouvernement ne peut à lui seul relever tous ces défis. »

Le BST a commencé son enquête en 2009 en vue de trouver les raisons expliquant la moyenne de près de un décès par mois dans l'industrie de la pêche, bon an mal an.

« Des centaines d'accidents maritimes sont signalés au BST chaque année, mais les plus mortels sont ceux qui impliquent des navires de pêche, déclare M. Budden. Nous devons redoubler d'ardeur pour régler ces problèmes, afin que les pêcheurs canadiens rentrent à bon port en toute sécurité. »

Outre le rapport, le BST diffusera une vidéo sur la sécurité dans l'industrie de la pêche ainsi qu'un livret résumant les principaux thèmes du rapport.

La sécurité des bateaux de pêche a été désignée comme un enjeu sur la Liste de surveillance du BST. La Liste de surveillance est une liste d'enjeux qui, selon le BST, présentent les risques les plus graves pour le système de transport du Canada.

Voici les 10 enjeux de sécurité primordiaux signalés par le BST :

  1. Stabilité : les pêcheurs doivent comprendre les principes de stabilité et les mettre en pratique dans leurs activités de pêche.
  2. Gestion des ressources halieutiques : déterminer et réduire les risques de sécurité devraient faire partie intégrante de la gestion des ressources halieutiques.
  3. Engins de sauvetage : les engins de sauvetage doivent être correctement conçus, embarqués, équipés, utilisés et entretenus en fonction des activités de pêche.
  4. Approche réglementaire à l'égard de la sécurité : un cadre réglementaire doit être coordonné et appliqué de façon cohérente; il doit appuyer une culture de sécurité dans cette industrie.
  5. Formation : la formation doit être efficace et renforcée par la pratique régulière.
  6. Information sur la sécurité : on doit fournir de l'information sur la sécurité pratique et compréhensible aux membres du milieu de la pêche qui en ont besoin.
  7. Coûts liés à la sécurité : le milieu de la pêche doit accepter les coûts liés à la sécurité comme partie intégrante de cette activité.
  8. Fatigue : on doit mieux comprendre et gérer les risques que présente la fatigue.
  9. Statistiques de l'industrie de la pêche : on doit collecter, analyser et communiquer de façon coordonnée les données relatives aux accidents afin d'aider le milieu de la pêche.
  10. Pratiques de travail : les pratiques de travail sûres doivent devenir la norme.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca