Communiqué

Un manque de coordination a contribué à une incursion sur piste à l’aéroport international de Calgary (Alberta) en 2016

Liens connexes (A16W0170)

Edmonton (Alberta), le 5 février 2018 – Dans son rapport d'enquête (A16W0170) publié aujourd'hui, le Bureau de la sécurité des transports du Canada a établi que la pratique courante d'autoriser les aéronefs et véhicules à croiser une piste peu utilisée sans coordination préalable a contribué à une incursion sur piste à l'aéroport international de Calgary (Alberta), en décembre 2016. Le risque de collision sur les pistes figure sur la Liste de surveillance du BST parmi les enjeux qu'il faut s'employer à régler pour rendre le système de transport canadien plus sûr.

Le 2 décembre 2016, en fin d'après-midi, l'aéroport de Calgary a dû déplacer ses opérations des pistes actives parallèles nord-sud à la piste 29, qui était peu utilisée, à cause de forts vents soufflant de l'ouest. Par conséquent, le vol 221 d'Air Canada a été autorisé par la tour de contrôle à décoller de la piste 29. Toutefois, durant la course au décollage, l'équipage de conduite a aperçu en travers de la piste 29 un avion de transport de marchandises de Sunwest Aviation qui roulait sur la voie de circulation A. Comme l'aéronef Sunwest avait déjà traversé plus de la moitié de la piste 29, l'équipage d'Air Canada a choisi de poursuivre le décollage, qui s'est déroulé sans autre incident.

L'enquête a permis de déterminer que l'incursion sur piste est survenue après que le contrôleur sol eut autorisé l'aéronef Sunwest à traverser la piste 29 au moment où le vol Air Canada décollait. Le contrôleur sol, qui surveillait simultanément les mouvements de deux autres aéronefs, a machinalement suivi la pratique habituelle d'autoriser les aéronefs à traverser la piste 29 sans coordination avec la tour de contrôle. Depuis la construction des pistes parallèles en 2014, la piste 29 servait principalement la nuit, lorsque les fonctions de contrôleur sol et tour sont regroupées et qu'aucune coordination n'est requise, et le jour advenant de forts vents soufflant de l'ouest. Par conséquent, il y avait peu d'occasions d'entretenir la maîtrise des opérations sur la piste 29 durant le jour, et il n'y avait aucune formation pour exercer ces opérations, dont la coordination requise pour traverser la piste 29. De plus, le système d'indicateurs de responsabilité de piste figurant sur les écrans des contrôleurs (un outil servant à leur rappeler qui est responsable de quelle piste) n'a pas réussi à signaler clairement le besoin de coordonner la traversée de la piste 29 avec la tour de contrôle avant de l'autoriser.

Il y a eu quatre autres incursions sur la piste 29 à l'aéroport de Calgary depuis le début des opérations sur pistes parallèles en 2014. Le système de gestion de la sécurité (SGS) de NAV CANADA a permis de repérer une dégradation de la maîtrise des opérations sur la piste 29. Certaines mesures correctives ont été prises, mais d'autres mesures de sécurité qui avaient été proposées n'ont jamais été mises en œuvre. Si les mesures de sécurité proposées ne font pas l'objet d'un suivi jusqu'à leur achèvement, la probabilité que les risques ne soient pas atténués efficacement augmente. La gestion de la sécurité et la surveillance figurent parmi les enjeux inscrits sur la Liste de surveillance du BST.

À la suite de cet événement, NAV CANADA a pris un certain nombre de mesures pour améliorer les procédures concernant l'utilisation de la piste 29 à l'aéroport de Calgary. On a créé un poste de « contrôleur de surveillance » pour mieux surveiller la piste 29. On a également modifié les systèmes d'affichage qu'utilisent les contrôleurs comme aide-mémoire lorsqu'une coordination est nécessaire.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :