Communiqué de presse

L’absence de balises standards a causé la collision entre un hélicoptère et un fil électrique près de Sept-Îles (Québec) en mai 2014

Dorval (Québec), le 13 août 2015 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d’enquête (A14Q0060) sur la collision survenue le 13 mai 2014 entre un hélicoptère Eurocopter AS 350 BA et un fil électrique au nord de Sept-Îles (Québec). Les deux occupants de l’hélicoptère ont été grièvement blessés.

L'hélicoptère, exploité par Héli-Boréal inc., effectuait un vol visant à inspecter l'empiétement de la végétation sur une ligne de distribution d'électricité avec le pilote et un employé d'Hydro-Québec à bord. En effectuant un virage vers la droite dans une vallée, le pilote a remarqué une ligne de transport d'électricité plus importante dont le tracé croisait perpendiculairement la trajectoire du vol. Le pilote a immédiatement viré à droite pour éviter une collision; toutefois, une des pales du rotor principal de l'hélicoptère a heurté un des fils. Alors que le pilote tentait un atterrissage d'urgence dans une petite zone déboisée à proximité, les patins de l'hélicoptère ont heurté des arbres. L'hélicoptère s'est renversé sur son côté gauche et a chuté d'une hauteur de 50 pieds parmi les arbres pour s'immobiliser sur son côté gauche. Les deux occupants de l'hélicoptère sont parvenus à en sortir, mais ont subi des blessures graves. L'hélicoptère a été détruit.

L'enquête a révélé que la ligne de distribution d'électricité qui faisait l'objet du levé était dépourvue des balises triangulaires standards d'Hydro-Québec qui auraient averti le pilote de l'approche d'une intersection avec une ligne de transport d'électricité. La probabilité que le pilote puisse apercevoir l'intersection avec la ligne de transport à temps pour éviter une collision était faible, car l'hélicoptère suivait une ligne de distribution qui contournait une colline. L'enquête a également permis de découvrir que des lacunes dans la collecte et la distribution des données de navigation aérienne risquent de compromettre la sécurité aérienne.

À la suite de cet événement, NAV CANADA a clarifié les directives d'utilisation des produits d'information aéronautique. L'agence collabore en outre avec Hydro-Québec afin de garantir l'exactitude des données sur l'emplacement des lignes électriques. Pour sa part, Héli-Boréal inc. a amélioré la formation qu'elle offre sur les vols d'inspection des lignes électriques.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca