Communiqué de presse

Un enjeu de la Liste de surveillance corroboré par un risque de collision en mars 2013 à l’aéroport international John C. Munro de Hamilton

Gatineau (Québec), le 6 janvier 2015 – En rendant public son rapport d'enquête (A13O0049) sur le risque de collision entre un avion de Kelowna Flightcraft Air Charter Ltd. et des véhicules d'entretien aéroportuaire (camions de balayage de la neige) à l'aéroport international John C. Munro de Hamilton, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) souligne de nouveau un des enjeux qui figure sur sa liste de surveillance depuis longtemps.

Le 19 mars 2013, à 2 h 8, heure avancée de l'Est, un Boeing 727-281 assurant le vol KFA273 pour le compte de Kelowna Flightcraft Air Charter Ltd. décollait sur la piste 30 à l'aéroport de Hamilton alors que deux camions de balayage de la neige travaillaient près de l'extrémité de départ de la piste. Durant la course au décollage, le contrôleur de la circulation aérienne a transmis l'instruction à l'avion d'interrompre le décollage. L'avion s'est immobilisé approximativement au milieu de la piste de 10 006 pieds de long, à environ 1200 pieds des camions. Il n'y a eu ni blessure, ni dommages.

L'enquête a révélé que durant la transmission de l'autorisation de décollage, le contrôleur a aperçu les camions de balayage sur la piste et a donné l'instruction à l'aéronef d'attendre au lieu d'utiliser la phraséologie normalisée pour annuler le décollage. En outre, l'équipage de conduite avait commencé à répéter l'autorisation de décollage avant que le contrôleur n'eût relâché le bouton de microphone (PTT – push-to-talk); c'est pourquoi il n'a pas entendu l'instruction d'attendre transmise par le contrôleur. Le contrôleur a alors donné l'instruction aux camions de quitter la piste. En attendant que les camions quittent la piste, le contrôleur a accordé son attention à d'autres tâches. Lorsque le contrôleur s'est concentré de nouveau sur la piste 30 et l'avion qui avait lancé sa course au décollage, il a immédiatement donné l'instruction d'interrompre le décollage.

Après l'événement, Kelowna Flightcraft Air Charter Ltd. a communiqué à tous les équipages de conduite une note de service sur les décollages interrompus par le contrôle de la circulation aérienne et sur la terminologie normalisée. De plus, lors du cycle d'entraînement au vol périodique suivant, tous les pilotes ont été exposés aux décollages interrompus par le contrôle de la circulation aérienne, et ces scénarios seront révisés régulièrement dans les exercices d'entraînement périodiques.

Le risque de collisions sur les pistes figure sur la Liste de surveillance du BST. Le Bureau demande que de meilleures façons de procéder et des systèmes anticollision améliorés soient mis en place dans les aéroports canadiens.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca