Communiqué de presse

Une perte de puissance moteur a causé la perte de maîtrise de l’avion en approche finale lors de l’accident mortel de novembre 2013 à Red Lake (Ontario)

Winnipeg (Manitoba), le 14 avril 2015 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd’hui son rapport d'enquête (A13C0150) sur l'accident mortel survenu en novembre 2013 à Red Lake (Ontario). Deux membres de l'équipage de conduite et 3 des 5 passagers ont perdu la vie lorsque l'appareil s'est écrasé près d'une autoroute juste au sud de l'aéroport.

Le 10 novembre 2013, un aéronef Fairchild SA227 Metro III de Bearskin Airlines parti de Sioux Lookout (Ontario) était en approche finale à l’aéroport de Red Lake. L’équipage a signalé qu’il se trouvait à 5 milles de l’aéroport, puis a déclaré une situation d’urgence peu après. L’avion a heurté des arbres et des lignes électriques, puis a été détruit par l’incendie qui a suivi l’impact. Deux passagers, qui ont subi des blessures ne mettant pas leur vie en danger, sont parvenus à sortir de l’avion.

L’enquête a révélé que l’équipage a dû composer avec une perte quasi totale de puissance du moteur gauche causée par la défaillance d’un composant interne du moteur alors que l’appareil se trouvait à 500 pieds au-dessus du niveau du sol. L’équipage de conduite n’a pu déterminer la nature de la panne moteur, ce qui l’a empêché de prendre rapidement des mesures pour maîtriser l’appareil. La configuration d’atterrissage de l’avion produisait une forte traînée qui, combinée à la panne moteur, a engendré une perte de vitesse un état asymétrique. Lorsque l’avion a ralenti, l’équipage en a perdu la maîtrise à une altitude à laquelle toute sortie était impossible.

Après l’événement, l’exploitant de l’aéronef a révisé ses procédures de vol avec un seul moteur et en cas de panne moteur pour éviter que l’hélice d’un moteur défectueux ne cause une traînée excessive. Honeywell, le fabricant du moteur, a augmenté la fréquence des inspections des injecteurs de carburant et clarifié les procédures d’inspection. Transports Canada a émis une Alerte à la sécurité de l’Aviation civile à propos des problèmes liés au dispositif de détection de couple négatif (NTS) des moteurs TPE-331 de Honeywell pour insister sur la nécessité de mettre les hélices en drapeau et de les immobiliser en cas de perte de puissance moteur.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca