Communiqué de presse

Le BST réclame des systèmes d'enregistrement des données de vol légers à bord des petits aéronefs commerciaux

Documents d'information :

Gatineau (Québec), le 14 mai 2013 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) incite les exploitants de petits aéronefs au Canada à munir leurs flottes d'aéronefs d'enregistreurs de bord légers pour surveiller les données de vol, et fait pression sur Transports Canada pour que l'organisme collabore avec le secteur afin de concrétiser cette mesure. Cette recommandation du BST fait partie d'un rapport d'enquête (A11W0048) publié aujourd'hui dans lequel les enquêteurs n'ont pu déterminer de façon définitive pourquoi un de Havilland DHC-3 Otter a perdu le contrôle et s'est désintégré en vol au Yukon, en mars 2011.

« Il s'agit d'un accident de plus mettant en cause un petit exploitant commercial, a dit Wendy Tadros, présidente du BST. Au cours des 10 dernières années au Canada, ces exploitants ont été en cause dans 94% des accidents d'avions commerciaux et dans l'ensemble, ces accidents représentent 95% des accidents mortels dans le secteur de l'aviation commerciale. Nous devons trouver de nouvelles façons de réduire ces statistiques. »

« Depuis des décennies, les enregistrements de données de vol jouent un rôle crucial pour accroître la sécurité chez les exploitants plus grands, poursuit Wendy Tadros. Nous estimons que la surveillance des données de vol doit aussi être un outil important pour les transporteurs plus petits au Canada – outil qui les aiderait à gérer la sécurité de leurs activités. »

L'avion à turbine DHC-3 Otter, exploité par Black Sheep Aviation and Cattle Co. Ltd, effectuait un vol de 94 milles depuis Mayo à destination de la piste d'atterrissage de Rackla, au Yukon. Environ 19 minutes après le départ, on a capté une alerte de la radiobalise de repérage d'urgence, et un hélicoptère de sauvetage a été dépêché à la région. Quelques heures plus tard, on a retrouvé l'épave sur le flanc d'une colline à 38 nm au nord-est de Mayo. L'aéronef s'est désintégré en vol et le pilote, qui était seul à bord, a subi des blessures mortelles.

« Sans aucune information enregistrée, nous n'avons pu déterminer pourquoi l'aéronef s'est désintégré en vol, ajoute Wendy Tadros. Les données récupérées de systèmes d'enregistrement des données de vol légers aideraient certainement le BST à faire enquête après un accident, mais plus encore, elles fourniraient aux transporteurs plus petits au Canada de l'information qui les aiderait à prévenir les accidents. Selon nous, tout le monde y gagnerait, et nous demandons à Transports Canada d'agir maintenant pour mettre les choses en branle. »


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca