Communiqué

Le Bureau de la sécurité des transports publie son rapport sur l’accident d’hélicoptère survenu à Slave Lake en mai 2011, et rappelle que les pilotes d'hélicoptères sont à plus grand risque lorsqu'ils ne portent pas de casque

Gatineau (Québec) le 15 mars 2012 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) publie aujourd'hui son rapport d'enquête final (A11W0070) concernant la perte de contrôle et l'impact avec un plan d'eau d'un hélicoptère exploité par Campbell Helicopters Ltd., survenu sur le Petit lac des Esclaves (Alberta) le 20 mai 2011. Le pilote, seul à bord, n'a pas survécu.

En après–midi du 20 mai 2011, l'hélicoptère de Campbell Helicopters Ltd., effectuait des travaux d'éclopage afin de lutter contre un incendie de forêt. L'enquête a établi que : « En raison de l'apparence vitreuse de la surface du lac et de l'absence de références visuelles, le pilote a vraisemblablement surestimé l'altitude de l'hélicoptère pendant l'approche finale, ce qui a causé l'immersion accidentelle du baquet » avant que l'hélicoptère soit en vol stationnaire. L'appareil a remonté quelque 100 pieds au–dessus du lac pour ensuite rouler sur son côté droit avant de chuter dans le lac. Il a été lourdement endommagé.

Le pilote a succombé aux blessures à la tête subies lors de l'impact. L'enquête a également établi que : « L'absence de règlement ou de politique obligeant les pilotes d'hélicoptères à porter un casque les expose à des risques accrus d'invalidité causés par des blessures à la tête lors d'un amerrissage forcé ou d'un écrasement au sol ». Ces risques ont été soulevés lors d'autres enquêtes du BST, notamment celle sur l'écrasement d'un appareil de Cougar Helicopters au large des côtes de Terre–Neuve en 2009.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca