Communiqués 2012

Le givrage du carburateur a probablement causé l'écrasement d'un hélicoptère à Waterloo, en novembre 2011

Gatineau (Québec) le 5 septembre 2012 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A11O0222) portant sur l'écrasement d'un hélicoptère Robinson R22 près de l'aéroport international de la Région de Waterloo, en Ontario, en novembre 2011, selon lequel une panne-moteur serait à l'origine de cet accident.

« Les conditions météorologiques étaient propices à un important givrage du carburateur », a indiqué Ewan Tasker, enquêteur désigné. « Il n'y a eu aucune défaillance mécanique, aucun mauvais fonctionnement du système avant l'impact pour entraîner cet accident, c'est donc probablement l'accumulation de givre qui a causé la panne-moteur ».

Le 28 novembre 2011, l'hélicoptère en cause a décollé de l'aéroport international de la Région de Waterloo, en Ontario, pour effectuer un vol local d'entraînement avec un élève et un instructeur à bord. Environ une minute après le décollage, l'hélicoptère s'est écrasé dans un bassin de drainage sur la propriété de l'aéroport, infligeant des blessures mortelles à l'instructeur et de graves blessures à l'élève.

Comme suite à plusieurs accidents et incidents, l'entreprise Robinson Helicopter a émis des avis de sécurité à l'intention des exploitants de ces appareils en vue d'atténuer les risques de givrage des carburateurs. Ces avis sont publiés sur le site Internet de l'entreprise et à la fin du manuel d'utilisation de l'appareil.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca