Communiqué

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada publie son rapport annuel 2018-2019

Gatineau (Québec), le 17 juillet 2019 – Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a déposé au Parlement son Rapport annuel 2018-2019 aujourd'hui. Le rapport aborde les principales statistiques annuelles sur les événements signalés dans les modes de transport aérien, maritime, ferroviaire et pipelinier qui relèvent de la compétence fédérale, et explique les mesures prises par le BST dans le but de promouvoir la sécurité des voyageurs et des travailleurs des quatre modes de transport à l'échelle canadienne et internationale.

« L'amélioration de la sécurité passe inévitablement par le changement, et le changement consiste à trouver des façons de faire plus efficaces et plus efficientes, a déclaré la présidente du BST, Kathy Fox. Dans la poursuite de cet objectif, le Bureau est reconnaissant pour le dévouement et l'ardeur au travail du personnel du BST et pour la contribution des intervenants. La sécurité de tous les Canadiens et Canadiennes, de même que l'intégrité de notre infrastructure et de notre environnement, en dépendent. »

Des résultats pour les Canadiens

Les efforts soutenus du BST en vue de simplifier et de moderniser son processus d'enquête ont continué de porter fruit en 2018-2019.

  • Le Bureau a lancé 76 enquêtes et publié 78 rapports d'enquête. Le nombre d'enquêtes terminées a augmenté de 18 % en 2018-2019. C'était une deuxième augmentation en autant d'années, et l'augmentation totale depuis 2016-2017 est de 81 %.
  • Le temps moyen d'exécution des enquêtes de certaines catégories a diminué, de près de 3 mois dans le cas des enquêtes de catégorie 2 et de 43 jours pour les enquêtes de catégorie 3.
  • Depuis le lancement des enquêtes de portée limitée (catégorie 4), 48 rapports courts ont été produits en moins de 8 mois chacun, en moyenne.
  • Conformément à son engagement à informer régulièrement et rapidement le public, le BST a fait le point 13 fois sur des enquêtes relatives à des événements très médiatisés et a commencé à afficher des mises à jour d'étape pour toutes les enquêtes des catégories 1, 2 et 3 qui sont en cours.
  • De plus, le BST a traité 188 signalements confidentiels, soumis par l'intermédiaire de son programme SECURITAS. À la fin de l'année, 177 dossiers SECURITAS avaient été fermés et 11 demeuraient actifs et faisaient l'objet d'un suivi.

Liste de surveillance 2018

En octobre 2018, le BST a publié la cinquième édition de sa Liste de surveillance en tant qu'appel à l'action concernant sept enjeux de sécurité qui persistent et auxquels le gouvernement et l'industrie doivent porter attention. Le rapport annuel illustre ces enjeux et met en évidence certaines des mesures de sécurité requises pour atténuer les risques sous-jacents. Il comprend également des liens menant à divers produits d'information et de sensibilisation créés à l'appui de la Liste de surveillance 2018.

Autres communications liées à la sécurité

Outre la Liste de surveillance, le BST a produit en 2018-2019 63 nouvelles communications de sécurité, qui s'adressaient principalement aux organismes de réglementation et aux intervenants du secteur, soit 10 recommandations, 1 préoccupation liée à la sécurité du Bureau, 19 avis de sécurité et 33 lettres d'information sur la sécurité.
Tout au long de l'année, le Bureau a réévalué les progrès réalisés par rapport à diverses recommandations actives avec les résultats suivants :

  • En avril 2019, le Bureau avait clos 19 recommandations en suspens, jugeant qu'elles avaient reçu une attention entièrement satisfaisante.
  • Depuis 1990, le Bureau a formulé 604 recommandations, dont 81,5 % ont reçu une attention entièrement satisfaisante (soit une amélioration par rapport au taux de près de 80 % de la fin de l'exercice 2017-2018).
  • Il restait toutefois encore 102 recommandations en suspens, dont 49 remontant à plus de 10 ans.

Activités d'information et présentations à des comités parlementaires

Tout au long de l'année, les enquêteurs, gestionnaires et membres du Bureau du BST ont participé à 86 activités d'information partout au pays sur les quatre modes de transport, afin de promouvoir la Liste de surveillance 2018 ainsi que de communiquer des messages de sécurité et partager les leçons tirées des enquêtes. Les dirigeants du BST ont comparu sept fois devant différents comités parlementaires pour traiter de questions liées à la sécurité des transports au Canada.

Le Rapport annuel 2018-2019, qui est en ligne sur le site Web du BST, comprend la liste des rapports d'enquête publiés au cours de l'année avec des exemples des mesures de sécurité prises.


Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Pour de plus amples renseignements :
Bureau de la sécurité des transports du Canada
Relations avec les médias
Téléphone: 819–994–8053
Courriel: medias@bst.gc.ca

Date de modification :