Rapport d’enquête sur la sécurité du transport ferroviaire R17V0096

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 12 décembre 2018.

Table des matières

Mouvement non contrôlé, collision et déraillement de matériel roulant en voie non principale

Englewood Railway, Western Forest Products Inc.
Rame de wagons
Woss (Colombie-Britannique)

Voir le rapport final

L'événement

Le , vers 8 h 30, heure avancée du Pacifique, une rame de 11 wagons chargés de grumes a roulé à la dérive hors du Centre de rechargement de Woss exploité par Western Forest Products Inc. près de Woss (Colombie-Britannique). Les wagons à la dérive ont roulé sur un dérailleur, se sont remis sur les rails à un aiguillage et ont continué leur route sur la voie de la ligne « H », dans une pente descendante, puis ont heurté du matériel d’ingénierie à bord duquel se trouvaient des employés sur la voie. Les 11 wagons et 2 véhicules du matériel d’ingénierie ont déraillé. Trois employés des services d’ingénierie ont subi des blessures mortelles et 2 autres ont été grièvement blessés.


Communications en matière de sécurité

Avis de sécurité

2018-11-14

Avis de sécurité ferroviaire – 05/18 : Vérification visuelle de l’attelage réussi des wagons

2017-04-26

Avis de sécurité ferroviaire – 05/17: Installation, entretien et inspection de dérailleurs au sein de la Western Forest Products


Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2018-12-12

Un attelage de wagons non réussi et la défaillance d'un dérailleur ont causé un mouvement non contrôlé, une collision et un déraillement mortel près de Woss (C.-B.) en avril 2017
Lire le communiqué de presse

Avis de déploiement

2017-04-22

Le BST envoie une équipe d’enquêteurs sur les lieux d’un déraillement de train survenu près de Woss (Colombie-Britannique)

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d'enquêteurs sur les lieux d'un déraillement de train sous la juridiction provinciale survenu près de Woss (Colombie-Britannique). Les autorités provinciales ont demandé au BST de mener une enquête. Le BST recueillera des informations et évaluera l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Peter Hickli

Peter Hickli travaille au Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) depuis 2006. Il occupe le poste d'enquêteur principal régional (rail et pipeline) à Vancouver, en Colombie-Britannique.

Depuis son arrivée au BST, il a été l'enquêteur désigné de neuf enquêtes sur des accidents ferroviaires et il a fait partie de l'équipe d'enquête et fourni une expertise technique dans le cadre de plusieurs autres, y compris l'enquête de l'accident ferroviaire de Lac-Mégantic.

Avant d'entrer au BST, M. Hickli a travaillé pour BC Rail/le CN pendant 30 ans. Au cours de cette période, il a suivi une formation d'apprenti wagonnier de quatre ans, puis il a travaillé de nombreuses années au service de la mécanique comme employé syndiqué et cadre.

Il a aussi fait partie de l'équipe d'enquête sur les déraillements et de l'équipe d'intervention en matières dangereuses en tant que technicien en matières dangereuses et spécialiste des wagons-citernes de niveau avancé.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 2. Ces enquêtes sont particulièrement complexes et portent sur plusieurs questions de sécurité exigeant une analyse approfondie. Les enquêtes de catégorie 2, qui sont souvent accompagnées de recommandations, se concluent généralement en 600 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: