Rapport d’enquête sur la sécurité du transport ferroviaire R15H0021

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 3 août 2017.

Table des matières

Déraillement en voie principale

Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada
Train de marchandises U70451-02
Point milliaire 88,75, subdivision de Ruel
Gogama (Ontario)

Voir le rapport final

L'événement

Le , vers 2 h 42 (heure normale de l'Est), le train-bloc de pétrole brut U70451-02 de la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (le CN) circulait vers l'est à environ 43 mi/h dans la subdivision de Ruel du CN lorsqu'un freinage d'urgence provenant de la conduite générale s'est produit au point milliaire 88,70, près de Gogama (Ontario). Une inspection subséquente a permis de constater que les wagons 6 à 44 (39 wagons au total) avaient déraillé. Par suite du déraillement, environ 2,6 millions de litres de pétrole brut (UN 1267) ont été rejetés dans l'atmosphère, dans l'eau ou dans le sol. Le produit rejeté s'est enflammé et a causé des explosions, et du produit s'est écoulé dans la rivière Makami située à proximité. Le déraillement a détruit le pont du CN enjambant cette rivière (au point milliaire 88,70) et quelque 1000 pieds de voie. Il n'y a eu aucune évacuation ni aucun blessé.


Communications en matière de sécurité

Recommandations

2017-08-03

Recommandation R17-02 du BST : Le ministère des Transports acquiert des données sur les états de surface de roulement du rail, y compris les renseignements sur les affaissements localisés de la surface de roulement, les écrasements des abouts de rail et les écrasements du champignon, et qu'il les intègre dans son approche de planification fondée sur le risque pour ses inspections réglementaires ciblées de la voie.

Avis de sécurité

2015-03-17

Avis de sécurité ferroviaire – 04/15 : État de l'infrastructure de la voie sur la subdivision de Ruel du CN

Autre correspondance

2014-10-09

Lettre à Transports Canada - Object : Remplacement et mise à niveau des wagons-citernes de catégorie 111

2014-10-09

Lettre à Transports Canada - Object : Lettre au Pipeline and Hazardous Materials Safety Administration - Objet : Remplacement et mise à niveau des wagons-citernes de catégorie 111


Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2017-08-03

Le BST recommande l'utilisation d'indicateurs importants pour mieux orienter les inspections de la voie, à la suite du déraillement qui s'est produit près de Gogama (Ontario) en 2015
Lire le communiqué de presse

2015-03-17

Déraillement et incendie d'un deuxième train de pétrole brut du Canadien National près de Gogama (Ontario)
Lire le communiqué de presse

Discours

2017-08-03

Publication du rapport d'enquête maritime R15H0021 – Mot d'ouverture
Kathy Fox
Présidente, Bureau de la sécurité des transports du Canada
et
Rob Johnston
Gestionnaire, Operations dénquétes de la region du centre-Rail, Bureau de la sécurité des transports du Canada

Document d'information

Avis de déploiement

2015-03-07

Le BST envoie une équipe sur les lieux du déraillement et incendie d'un train de pétrole brut 3 km à l'ouest de Gogama (Ontario)

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe sur les lieux d'un déraillement et incendie mettant en cause un train de pétrole brut exploité par le CN qui s'est produit à environ 3 km à l'ouest de Gogama (Ontario). Cet accident est approximativement à 37 km du site d'un autre déraillement impliquant un train de pétrole brut survenu le 14 février dernier. Le BST recueillera des informations et évaluera l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de George Fowler

George Fowler est l’ingénieur spécialisé en voies et infrastructure au sein du Bureau de la sécurité des transports du Canada. Travaillant à partir de Richmond Hill (Ontario), M. Fowler fournit son expertise en matière d’enquête sur les accidents ferroviaires à tous les bureaux du BST au Canada, par l’évaluation et l’analyse des voies, des structures et de la performance de l’infrastructure des signaux.

M. Fowler s’est joint au BST en 2002, après une carrière de 30 ans auprès des Chemins de fer nationaux du Canada, où il a occupé différents postes d’ingénieur en planification, inspection, production, construction et entretien. Au BST, il a été l’enquêteur désigné de plusieurs accidents de grande importance mettant en cause une défaillance de l’infrastructure de la voie, une interaction roue-rail, une dynamique entre la voie et le train, ainsi que la performance humaine. Il s’occupe de définir et de valider les problèmes et les lacunes en matière d’ingénierie et de sécurité opérationnelle.

M. Fowler a obtenu son diplôme en génie civil de l’Université de l’Alberta. Il est ingénieur professionnel agréé et membre de l’American Railway Engineering and Maintenance-of-Way Association (AREMA).


Photos


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 2. Ces enquêtes sont particulièrement complexes et portent sur plusieurs questions de sécurité exigeant une analyse approfondie. Les enquêtes de catégorie 2, qui sont souvent accompagnées de recommandations, se concluent généralement en 600 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: