Enquête pipeline P17H0019

Fuite de pipeline

L'événement

Le 20 mars 2017, vers 15 h 45, Enbridge a découvert du pétrole brut synthétique sur une voie navigable sans nom dans le terminal d'Edmonton. On estime qu'environ 10 mètres cubes (m³) de pétrole brut synthétique ont été relâchés d'un réservoir, dont 7 m³ ont été contenu par le confinement secondaire du réservoir et 3 m³ ont été rejetés dans le bassin hydrologique de l'entreprise. Le produit libéré a été nettoyé. Le BST mène une enquête.

Carte de la région

Enquêteur désigné, Jennifer Philopoulos

Photo de Manuel Koutchounian

Avant de se joindre au BST en 2011, Manuel Kotchounian a travaillé pendant près de dix ans à Transports Canada où il a occupé divers postes, dont spécialiste des mesures correctives et spécialiste des contenants. Auparavant, M. Kotchounian a travaillé à l'Office national de l'énergie à titre d'ingénieur principal des pipelines; il fournissait une expertise technique lors d'audiences publiques et d'enquêtes relatives aux pipelines et aux questions de sécurité publique. Au cours de sa carrière, M. Kotchounian a acquis une vaste expérience en affaires réglementaires et en questions techniques associées aux pipelines, aux appareils sous pression, aux wagons-citernes et aux matières dangereuses. M. Kotchounian détient un baccalauréat en ingénierie et une maîtrise ès sciences appliquées de l'École Polytechnique de Montréal et porte le titre d'ingénieur professionnel enregistré en Ontario.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.


Média

Avis de déploiement
 
2017-03-21

Le BST envoie une équipe d'enquêteurs sur les lieux d'un évènement de pipeline à une installation de stockage près d'Edmonton (Alberta)
Lire l'avis de déploiement