Enquêtes et rapports d’enquête sur la sécurité du transport maritime M16A0140

Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 26 juillet 2017.

Table des matières

Chavirement du bateau de pêche C19496NB

Petit bateau de pêche C19496NB
Salmon Beach (Nouveau-Brunswick)

Voir le rapport final

L'événement

Le 16 juin 2016, le bateau de pêche C19496NB, avec trois personnes à bord, a pris l’eau au-dessus de la poupe, et a chaviré au moment où l’on remontait un casier à homards emmêlé avec d’autres engins de pêche à homard à environ 0,5 mille marin à l’ouest du quai de Miller Brook (Nouveau-Brunswick). Le bateau de pêche Marie Ellie 1 a récupéré un matelot de pont qui chevauchait la quille du bateau, et quelques minutes plus tard, a récupéré le corps des deux autres membres d’équipage qui avaient péri en mer. Le Marie Ellie 1 a ramené l’équipage du C19496NB au quai de Miller Brook (Nouveau-Brunswick), où le survivant a été transporté à l’hôpital.

Communications en matière de sécurité

Recommandations
2017-07-26

Recommandation M17-04 du BST : Le gouvernement du Nouveau-Brunswick et Travail sécuritaire NB exigent que les personnes portent les vêtements de flottaison individuels appropriés en tout temps lorsqu'elles se trouvent sur le pont d'un bâtiment de pêche commerciale ou à bord d'un bâtiment de pêche commerciale non ponté ou sans structure de pont, et que Travail sécuritaire NB veille à l'élaboration de programmes visant à confirmer la conformité.

Toutes les recommandations maritimes

Ressources pour les médias

Communiqués
2017-07-26

Le BST recommande des mesures de sécurité obligatoires à la suite de son enquête sur le chavirement mortel d'un bateau de pêche près de Salmon Beach (Nouveau-Brunswick) en 2016
Lire le communiqué de presse

Discours
2017-07-26

Publication du rapport d'enquête maritime M16A0140 – Mot d'ouverture
Marc-André Poisson
Directeur d'Enquêtes - Marine, Bureau de la sécurité des transports du Canada
Lire le mot d'ouverture

Documents d'information
2017-07-26

Faits établis de l'enquête sur le chavirement mortel d'un bateau de pêche près de Salmon Beach (Nouveau-Brunswick)
Lire le document d'information

2017-07-26

Communications de sécurité de l'enquête du BST (M16A0140) sur le chavirement mortel d'un bateau de pêche près de Salmon Beach (Nouveau-Brunswick) en 2016
Lire le document d'information

Avis aux médias
2017-07-24

Le BST tiendra une conférence de presse pour rendre public son rapport d'enquête sur le chavirement mortel d'un bateau de pêche près du quai de Miller Brook à Salmon Beach (Nouveau-Brunswick) survenu en juin 2016
Lire l'avis aux médias

Avis de déploiement
2016-06-16

Le BST envoie une équipe à Salmon Beach (Nouveau-Brunswick) suite au chavirement mortel d'un bateau de pêche
Dartmouth (Nouvelle-Écosse), le 16 juin 2016 — Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d'enquêteurs à Salmon Beach (Nouveau-Brunswick) suite au chavirement mortel d'un bateau de pêche. Le BST recueillera des informations et évaluera l’événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

L'enquêteur chargé de cette enquête est M. Winfred Risser, enquêteur régional principal, bateaux de pêche, secteur maritime - Atlantique.


Photos


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification :