Enquête de sécurité du transport aérien A19Q0015

Mise à jour en mars 2019 : Cette enquête est à l’étape de production du rapport.

Table des matières

Incursion sur piste

L'événement

Le , un aéronef Bombardier CRJ-200 exploité par SkyWest Airlines effectuait un vol selon les règles de vol aux instruments depuis l’aéroport international de Chicago O’Hare, USA (KORD) à destination de l’aéroport international de Montréal / Pierre Elliott Trudeau (CYUL) au Québec. À l’aéroport CYUL, des opérations de déneigement avaient été effectuées par 3 véhicules sur la piste 24R et le convoi de déneigement se dirigeait vers la piste 24L. Le véhicule de tête du convoi a reçu et relu l’instruction de rester à l’écart de la piste 24L. L’aéronef était en approche finale pour la piste 24L lorsque le véhicule de tête a fait une incursion sur la piste 24L suivi des autres véhicules. Le contrôleur aérien a instruit l’équipage de l’aéronef d’interrompre l’approche alors que celui-ci se trouvait à franchir le seuil de piste et à quelques centaines de pieds au-dessus du sol. L’équipage a remis les gaz et est revenu se poser sans encombre sur la piste 24L une fois que les véhicules avaient libéré la piste. Il n’y a pas eu de blessé. Le BST mène enquête.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Jean-Pierre (Jeep) Régnier

Jean-Pierre (Jeep) Régnier est enquêteur principal, Normes et assurance de la qualité, au sein de la Direction des enquêtes aéronautiques à l’administration centrale du BST à Gatineau. Il a plus de 30 ans d’expérience en aviation, dont plus de 27 ans d’expérience au sein de l’Aviation royale canadienne (ARC) comme officier et pilote d’hélicoptères. De ces 27 années à l’ARC, il a travaillé pendant 5 ans comme enquêteur d’accidents. M. Régnier a acquis son expérience de vol en pilotant les hélicoptères CH-124 Sea King et Bell 206 Jet Ranger. Il également a obtenu une maîtrise en sécurité et enquêtes sur les accidents de l’Université Cranfield, au Royaume-Uni, et s’est joint au BST en 2015.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: