Enquête de sécurité du transport aérien A17F0052

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 4 juin 2018.

Table des matiéres

Risque de collision avec le relief

WestJet
Boeing 737-800 (C-GWSV)
Aéroport international Princess Juliana (Sint Maarten)

Voir le rapport final

L'événement

Le , un Boeing 737-800 (immatriculé C-GWSV, numéro de série 37158) exploité par WestJet effectuait le vol régulier 2652 (WJA2652) selon les règles de vol aux instruments, de l'aéroport international Lester B. Pearson de Toronto (Ontario) à l'aéroport international Princess Juliana (Sint Maarten). Durant l'approche de la piste 10, l'aéronef a dévié de la trajectoire de descente normale. À 15 h 34, heure normale de l'Atlantique (HNA), l'aéronef se trouvait à 0,30 mille marin du seuil de piste et avait descendu à une altitude de 40 pieds au-dessus de la surface de l'eau. L'équipage de conduite a alors exécuté une procédure d'approche interrompue. Comme la visibilité était inférieure aux minima pour effectuer une seconde approche, le vol a reçu l'autorisation d'effectuer un circuit d'attente jusqu'à ce que les conditions s'améliorent. Après que la visibilité se fut améliorée, l'équipage de conduite a effectué une seconde approche et a atterri à 16 h 18 HNA sans autre incident.


Ressources pour les médias

Communiqués

2018-06-04

La mauvaise identification de la piste dans des conditions de visibilité réduite a contribué au risque de collision avec le relief d'un aéronef de WestJet à Sint Maarten, en mars 2017
Lire le communiqué de presse


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Nora Vallée

Nora Vallée est enquêteure principale au sein de la Division des Opérations internationales et enquêtes majeures, Air. Nora a plus de 30 ans d'expérience dans l'aviation. Diplômée en aviation au Collège de Chicoutimi (CQFA), sa carrière débute dans le nord du Québec comme pilote professionnel d'hélicoptère. Elle a ensuite délaissé les hélicoptères pour poursuivre sa carrière sur les avions en effectuant des vols nolisés sur différents types de multi moteurs légers. Plus tard, elle devient instructeure au Collège de Chicoutimi (CQFA). Passionnée par la sécurité aérienne, elle accepte les responsabilités de chef instructeure ainsi que du programme de sécurité du Collège.

En 2003, elle rejoint Transports Canada (TC) où elle occupera divers postes au cours des années, comme enquêteure en matière d'application de la loi, spécialiste des examens des membres d'équipage de conduite et enfin comme conseiller technique et observateur ministériel lors des enquêtes sur les occurrences aéronautiques.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: