Enquête de sécurité du transport aérien A17C0132

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 22 novembre 2018.

Table des matières

Perte de maîtrise à l’atterrissage et sortie de piste

Perimeter Aviation LP
Fairchild SA227-AC Metro III, C-FLRY
Thompson (Manitoba)

Voir le rapport final

L'événement

Le , un aéronef Fairchild SA227-AC Metro III (numéro de série AC-756B, immatriculé C-FLRY) de Perimeter Aviation LP effectuait le vol 959 (PAG959) à partir de l’aéroport de Gods River (Manitoba) en direction de l’aéroport de Thompson (Manitoba), avec 2 membres d’équipage à bord. Alors que l’aéronef se trouvait à environ 40 milles marins au sud-est de l’aéroport de Thompson, l’équipage a informé le contrôle de la circulation aérienne qu’il avait reçu une indication de faible pression d’huile du moteur gauche et qu’il allait peut-être devoir arrêter ce moteur. L’équipage n’a pas déclaré de situation d’urgence, mais les services de sauvetage et de lutte contre les incendies d’aéronefs ont été mis en état d’alerte. Après le poser des roues sur la piste 24 avec les 2 moteurs en marche, l’aéronef a soudainement viré à droite et a quitté la piste. L’aéronef s’est immobilisé dans la neige au nord de la piste. La commandante et le premier officier sont sortis de l’aéronef par l’issue de secours de l’aile gauche et, ayant subi des blessures mineures, ils ont été transportés à l’hôpital. L’aéronef a subi d’importants dommages. La radiobalise de repérage d’urgence de 406 MHz ne s’est pas déclenchée. L’événement est survenu à la noirceur, à 19 h 20 (heure avancée du Centre).


Communications en matière de sécurité

Avis de sécurité

2018-06-01

Avis de sécurité aérienne A17C0132-D1-A1: Fairchild SA227-AC Metro III – Manuel de vol – Procédures d’urgence (indication de faible pression d’huile)

Ressources pour les médias

Communiqués

2018-11-22

Une perte de pression d’huile a entraîné la défaillance du système de commande des hélices à l’atterrissage et une sortie de piste à Thompson (Manitoba) en novembre 2017

Lire le communiqué de presse

Avis de déploiement

2017-11-03

Le BST envoie une équipe d’enquêteurs sur les lieux d'un incident à l'atterrissage à l’aéroport de Thompson (Manitoba)

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d'enquêteurs sur les lieux d'un incident à l'atterrissage survenu hier soir à l'aéroport de Thompson (Manitoba). Le BST ira recueillir des informations et évaluer l'événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Eckhard Dittbrenner

Eckhard Dittbrenner a plus de 35 années d'expérience en aviation civile, et s'est joint au BST en 1999. Avant son arrivée au BST, il a travaillé comme technicien d'aéronef pour une entreprise de transport aérien régional, ainsi que pour Transports Canada en Application de la loi en aviation, pendant huit ans. Depuis qu'il s'est joint au BST, M. Dittbrenner a participé à plusieurs enquêtes du BST, y compris l'enquête sur l'accident mettant en cause Air France à l'aéroport Pearson de Toronto en 2005.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: