Enquête aéronautique A16P0161

Collision avec le relief

L'événement

Le 2 septembre 2016, un hélicoptère Bell 206B exploité par Far West Helicopters était en service à l’appui d’une exploitation minière dans une région isolée, à environ 58 miles nautiques à l’est de Williams Lake (Colombie-Britannique). Alors qu’il était en approche finale de l’hélisurface du camp, l’hélicoptère a subi une perte de puissance moteur, et s’est immobilisé dans un lit de ruisseau étroit, adjacent à l’aire d’atterrissage. Le pilote a été grièvement blessé, et l’aéronef a subi des dommages importants.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Photo de Jason Kobi

M. Kobi, enquêteur principal régional, Opérations (Air), possède 24 années d’expérience en aviation civile. Il s’est joint récemment au BST après avoir travaillé cinq ans en qualité d’inspecteur de l’aviation civile à Transports Canada. Auparavant, M. Kobi a été pilote pendant douze ans. Au cours de cette période, il a pris les commandes de divers types d’avions, dont des CRJ et Dash 8 de Bombardier et des BAe-146 de British Aerospace. En plus d’avoir été pilote de ligne, il a été commandant de bord pour la formation en ligne du Dash 8 et instructeur pour la formation au sol du CRJ de Bombardier.

Avant cela, M. Kobi a acquis une expérience appréciable de vol à bord de divers types d’avions dans le cadre de son poste de pilote au sein d’un service de messagerie en Colombie-Britannique. Il a aussi été propriétaire et exploitant d’un affréteur et d’une école de pilotage en Colombie-Britannique, où il occupait les fonctions de pilote en chef et d’instructeur de vol en chef. M. Kobi détient une licence de pilote de ligne et cumule environ 9 900 heures de temps de vol et, en mai 2015, il a reçu sa licence de pilote professionnel d'hélicoptère.

Photos

Icone du site Flickr

Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.