Enquête aéronautique A16P0078

Collision avec un plan d’eau

L'événement

Le 24 mai 2016, un De Havilland DHC-2 Beaver, C-FJOM, exploité par Inland Air Charter, atterrissait à l’hydro-aéroport à Kitkatla (Colombie-Britannique). L’aéronef a fait un atterrissage dur, a rebondi, et a encore fait un atterrissage dur. L’aile gauche a percuté l’eau. L’aéronef s’est immobilisé dans l’eau, et a partiellement piqué du nez. Il y avait 7 personnes à bord; toutes ont évacué l’aéronef dans l’eau alors qu’il coulait.

Personne à bord ne portait un vêtement de flottaison individuel pendant le vol, et personne n’a évacué l’aéronef avec les gilets de sauvetage disponibles. Ils ont tous été secourus par les plaisanciers locaux. Trois personnes ont été transportées par MEDEVAC à l’hôpital avec des blessures mineures présumées.

Carte de la région

Enquêteur désigné

Photo de Glen Friesen

Depuis qu’il s’est joint au BST en 1999, M. Friesen a assumé les fonctions d’enquêteur désigné au cours de nombreuses enquêtes régionales à propos d’accidents d’avion et d’hélicoptère, ainsi que d’incidents de contrôle de la circulation aérienne. Il a aussi apporté son aide à un grand nombre d’enquêtes et agi à titre de président d’un groupe d’enquête majeure.

Ayant travaillé principalement dans le domaine de l’exploitation d’aéronefs à voilure fixe, il détient actuellement une licence de pilote de ligne – avion et une licence de pilote professionnel – hélicoptère. L’expérience en tant que pilote de M. Friesen va du transport de groupes de chasseurs, de trappeurs et de chiens dans des hydravions et des avions à ski aux vols nolisés et aux vols réguliers dans de gros avions turbopropulsés. Il a aussi de l’expérience en exploitation d’aéroport, ainsi qu'en exécution d’exercices en simulateur pour la formation de contrôleurs de la circulation aérienne.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.