Enquête de sécurité du transport aérien A15O0188

Mise à jour : Le BST a terminé cette enquête. Le rapport a été publié le 12 juillet 2017.

Table des matiéres

Collision avec le relief

Cessna 182H, C-GKNZ
Aéroport municipal de la région de Parry Sound (Ontario)

Voir le rapport final

L'événement

Le , un aéronef Cessna 182H privé (immatriculé C-GKNZ et portant le numéro de série 182-56161) a décollé de l'aéroport municipal de la région de Parry Sound (Ontario) à 19 h 17, heure normale de l'Est, avec un pilote et un passager à son bord, pour effectuer un vol de nuit selon les règles de vol à vue en direction de l'aéroport de Tillsonburg (Ontario). Immédiatement après le décollage, l'aéronef a amorcé un virage vers la droite en montée qui a produit un changement de cap d'environ 90°, puis a poursuivi le virage sur 180° de plus en descente avant d'entrer en collision avec le relief. L'aéronef a fauché des arbres en piqué avec un angle élevé d'inclinaison vers la droite avant de percuter le sol sur une pente descendante rocheuse. Les 2 occupants ont été mortellement blessés et un feu qui s'est déclaré après la collision a détruit la plus grande partie de l'aéronef. L'aéronef était doté d'une radiobalise de repérage d'urgence qui n'a pas été activée par les forces d'impact. L'accident est survenu pendant les heures d'obscurité.

Ressources pour les médias

Communiqué de presse

2017-07-12

Une collision mortelle avec le relief survenue en novembre 2015 près de Parry Sound (Ontario) fait ressortir les risques liés aux vols de nuit en région peu éclairée
Lire le communiqué de presse

Avis de déploiement

2015-11-10

Le BST envoie une équipe d'enquêteurs sur le site d'un accident aéronautique survenu près de l'aéroport de Parry Sound (Ontario)

Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) envoie une équipe d’enquêteurs sur le site d’un accident impliquant un appareil de type Cessna 182 survenu près de de l’aéroport de Parry Sound (Ontario). Le BST recueillera des informations et évaluera l’événement.


Informations d'enquête

Carte de la région


Enquêteur désigné

Photo de Mario Boulet

Mario Boulet cumule plus de 30 années d'expérience en aviation civile. Il s'est joint au BST en 2015 et occupe maintenant le poste d'enquêteur principal régional à Dorval (Québec).

Avant de se joindre au BST, M. Boulet a travaillé pendant 8 ans pour Transports Canada à titre d'inspecteur de la sécurité de l'aviation civile, après avoir fait carrière au sein de différents organismes de maintenance agréés, de constructeurs aéronautiques et de lignes aériennes, où il a occupé divers postes, tels que ceux de technicien en entretien d'aéronefs, de personne responsable de la maintenance (PRM) et de représentant du Ministre pour un grand manufacturier aéronautique.

Depuis 2006, M. Boulet a également acquis une expertise dans la fabrication et l'exploitation de systèmes aériens sans pilotes (UAS).

M. Boulet est titulaire d'une licence de technicien d'entretien aéronautique de Transports Canada, ainsi que d'une licence de pilote privé.


  Voir des images en haute résolution sur la page Flickr du BST.

Catégorie de l’enquête

Ceci est une enquête de catégorie 3. Ces enquêtes sont des études d’un petit nombre de problèmes de sécurité et sont parfois accompagnées de recommandations. Les enquêtes de catégorie 3 se concluent généralement en 450 jours. Pour de plus amples renseignements, consultez la Politique de classification des événements.

Processus d'enquête du BST

Une enquête du BST se déroule en 3 étapes :

  1. L'étape du travail sur le terrain : une équipe d'enquêteurs examine le lieu de l'événement et l'épave, interviewe les témoins et recueille toute l'information pertinente.
  2. L'étape d'examen et d'analyse : le BST examine toute la documentation liée au dossier, effectue des tests en laboratoire sur des composantes de l'épave, établit la chronologie des événements et identifie toute lacune en matière de sécurité. Lorsque le BST soupçonne ou constate des lacunes en matière de sécurité, il en informe sans tarder les organismes concernés sans attendre la parution du rapport final.
  3. L'étape de production du rapport : une version confidentielle du rapport est approuvée par le Bureau et envoyée aux personnes et organismes qui sont directement touchés par le rapport. Ceux-ci ont l'occasion de contester ou de corriger l'information qu'ils jugent erronée. Le Bureau tient compte de toutes les observations fournies avant d'approuver la version définitive du rapport, qui est ensuite publiée.

Vous trouverez de plus amples détails à la page sur le Déroulement des enquêtes.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements de transport aérien, ferroviaire, maritime et pipelinier. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Date de modification: